lundi 2 janvier 2017

MUSIQUE 2015 : LE TOP DE L'ANNEE

Y’a pas que le cinéma dans la vie ! Y’a aussi la musique… de films ! Amateurs de bandes originales depuis toujours, il va de soi que je privilégie avant tout les compositions écrites pour le 7ème Art. Cinéphile, oui… Et vraiment jusqu’au bout des oreilles. Mais je n’écoute pas que des B.O.’s ! Parfois, il m’arrive aussi d’écouter d’autres disques qui en valent autant la peine. Avec des ambiances forcément très cinématographiques ! Voici donc ma sélection toute personnelle.

LE TOP DE L’ANNEE :

1. THE NEON DEMON de Cliff Martinez
2. THE VVITCH de Mark Korven
3. JACKIE de Mica Levi
4. THE CHILDHOOD OF A LEADER de Scott Walker
5. BLACK STAR de David Bowie
6. LOVING de David Wingo
7. ARRIVAL de Johann Johannsson
8. BLACKENED CITIES de Melanie de Biasio
9. CHRISTINE de Danny Bensi & Saunder Jurriaans
10. LA TORTUE ROUGE de Laurent Perez Del Mar

Quelques recoupements avec mes films préférés de 2016, bien évidemment. Spécialement l’œuvre de Cliff Martinez qui une réussite de bout en bout. Un envoûtement total. C’est donc bien « Mon disque de l’année » ! Adorant les atmosphères horrifiques, c’est avec délectation que j’ai apprécié le travail très soigné de Mark Korven. Une écoute attentive dévoile des trésors de créativité pour ce film d’horreur; c'est terrifiant. Le grand retour de Mica Levi pour une œuvre de cinéma, après UNDER THE SKIN. Forcément, c’est indispensable ! Il me tarde encore plus de découvrir le film. Sombre et oppressant la nouvelle œuvre de Scott Walker, artiste précieux qui se faire rare dans le monde du 7ème Art, a composé un disque dont on ne ressort pas indemne. Beaucoup d’émotions aussi, forcément, avec l’ultime album de David Bowie. Tellement beau…

David Wingo, artiste à suivre de très près. Collaborateur sur les films de Jeff Nichols, ceux-ci ne seraient pas pareils sans sa musique. Sa dernière composition est superbe de délicatesses qui s'immiscent jusqu'au coeur... Puissant et lyrique, je ne me lasse pas du travail de Johann Johannson. Après SICARIO, il délivre une nouvelle merveille. Un vrai bonheur d’écoute ! Tout aussi formidable, l’album délicat et si court (à peine 25 minutes) de Melanie de Biasio. A tourner en boucle pour un plaisir infini ! Toujours à l’affût du boulot du duo Bensi & Jurriaans. Et toujours aussi génial ! Et, pour terminer en beauté, la « voix » d’un magnifique film sans dialogue. Car, encore plus que les mots, c’est avant tout la musique qui parle. Donc : pochettes des disques et extraits ci-dessous ! Enjoy !






































CINEMA 2016 : LE TOP DE L'ANNEE

Cet exercice toujours plaisant qu’est la conception d’un Top, sélection d’une série de films qui constituent un idéal cinématographique personnel pour l’année qui vient de se terminer. Non pas forcément que chaque film choisit soit un chef-d’œuvre incontournable mais plutôt des œuvres qui auront marqué l’auteur de ses lignes.

Pour 2016, je retiendrai donc ceci :

LE TOP DE L’ANNEE :

1. CAROL de Todd Haynes
2. THE NEON DEMON de Nicolas Winding Refn
3. THE WITCH (The VVitch : A New-England Folktale) de Robert Eggers
4. LES FILLES AU MOYEN ÂGE de Hubert Viel
5. TAG (Riaru Onigokko) de Sono Sion
6. TONY CONRAD : COMPLETELY IN THE PRESENT de Tyler Hubby
7. MIDNIGHT SPECIAL de Jeff Nichols
8. PATERSON de Jim Jarmusch
9. THE FITS de Anna Rose Holmer
10. BLIND SUN de Joyce A. Nashawati

Au sommet de la liste, c'est indéniablement CAROL; le dernier film de Todd Haynes. Découvert au début de l’année, cette bouleversante histoire d’amour entre deux femmes est le bijou d’esthétisme et de sensibilité retenue qui m’aura le plus touché, porté par deux actrices inoubliables. Pas très loin derrière, l’hypnotisant THE NEON DEMON est mon genre d’expérience « cinéma » qui m’envoûte totalement. Un véritable choc ! L’horreur sur grand écran à son meilleur avec THE WITCH, un fascinant conte horrifique qui mérite plusieurs visions pour en décler tous les délicates subtilités. Une œuvre qui me hante…

Passé le trio gagnant, je garde en mémoire l’originalité d’approche d’un film comme LES FILLES AU MOYEN ÂGE, géniale leçon historique racontée en noir/blanc avec des enfants. Drôle, frais et novateur. Avec TAG, c’est une autre manière d’envisager une hécatombe sanglante parmi des écolières japonaises. Et le film se doit d’être vu pour y croire. Absolument fabuleux. La créativité de TONY CONRAD, portrait d’un artiste hors du commun, est comme un véritable diamant à multiples facettes. Un documentaire étincelant, hautement recommandable !

La SF au cinéma qui se renouvelle sans pour autant délirer sur les effets spéciaux, MIDNIGHT SPECIAL est un film remarquable qui vous happe dès la première seconde. PATERSON où la beauté du quotidien à travers la vie d’un chauffeur de bus poète, qui vous laisse dans un état de satisfaction parfaite. Quand le cinéma rime avec bonheur ! Et puis THE FITS, autre expérience esthétique particulière qui propose une manière bien à elle de raconter une histoire. Du cinéma brillant. Et je termine ma sélection avec BLIND SUN, autre film lumineux et contemplatif dont l’étrangeté apparente persiste en moi. Une curiosité qui ne plaira sans doute pas à tous le monde. Mais qui possède indéniablement cette saveur « différente » qui constitue mon idéal du cinéma d’aujourd’hui.








































Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter