vendredi 21 juin 2013

Freeze Me : JOHNNY SUEDE

JOHNNY SUEDE de Tom DiCillo (1991) est un de mes films fétiches. Malheureusement très mal traité sur support DVD : copie dégueulasse, recadrage... L'horreur pour l'amateur de ce long-métrage qui mériterait d'être réévalué. Car il y a dans cette histoire de quoi bien plaire... Tout d'abord Brad Pitt à ses débuts. Pas encore vraiment (re)connu, c'était à la même période de THELMA & LOUISE de Ridley Scott où le jeune homme montrait sa belle gueule et son physique avenant. Ici, il interprète le rôle principal d'un jeune musicien qui cherche à faire son chemin au milieu d'un univers plutôt underground parsemé de personnages... disons particuliers. C'est tout le charme des productions indépendantes dans lesquelles le réalisateur, Tom DiCillo s'est fait une spécialité avec quelques-unes de ses merveilles pelliculés aux côtés de UNE VRAIE BLONDE (The Real Blonde) et CA TOURNE MANHATTAN (Living In Oblivion).

JOHNNY SUEDE est son premier film, forcément imparfait mais en même temps si séduisant par l'univers qu'il propose : à la fois merveilleux pour sa facture très bande dessinée; déprimant et fauché pour les thèmes qu'on aborde à travers le scénario... Son chanteur aux pompes en daim qu'il frotte avec une brosse à dents pour faire jouir (!) ses spectatrices avant de pousser la chansonnette est un rôle assez étonnant pour un Brad Pitt dont la tête s'orne d'une gigantesque banane en guise de chevelure. A ses côtés, on y trouve de nombreux seconds rôles étonnants allant de Nick Cave (et sa grosse banane blanche), Samuel L. Jackson ou encore l'étonnante Catherine Keener et la beauté vénéneuse nommée Alison Moir! Le réalisateur ménage d'excellents moments décalés dans une ambiance étrange et surréaliste. C'est censé être une comédie mais le film a un potentiel dramatique assez surprenant au vu des événements assez farfelus qui s'y déroulent, bien capturé par une photographie de toute beauté qui magnifie ses personnages perdus, qui se cherchent et finalement ne se trouvent pas vraiment... A découvrir! Un jour peut-être, en Blu-Ray... Ca serait mon plus grand souhait!


Ci-dessous, pour le plaisir des yeux, des photos atmosphériques en noir/blanc tandis que la couleur met un peu plus de vie dans ces images. Enjoy! 



2 commentaires:

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter