jeudi 4 avril 2013

UN REGARD MODERNE. Une librairie extraordinaire !!


J'adore les librairies. Farfouiller, chercher l'improbable bouquin, une rareté, une bande dessinée épuisée ou un roman que je désespérais à trouver. Et là, dans une petite ruelle, voici que je découvre UN REGARD MODERNE. Derrière ce nom énigmatique se trouve un endroit extraordinaire. Située au 10 Rue Gît-le-Coeur dans le Paris du 6ème arrondissement, c'est une petite grotte littéraire dont l'organisation chaotique captive immédiatement. Difficile d'y pénétrer car dès qu'on franchit le couloir étroit, l'entrée est déjà bondée de piles de bouquins, revues et paperasses qui s'entassent dans un joyeux bordel organisé. L'endroit dispose de peu de place qui ne soit pas occupé par un stock hallucinant de bouquins déposés un peu partout. Du coup, c'est ardu de s'y mouvoir correctement. On a l'impression de se retrouver dans les archives surréalistes d'un Gaston Lagaffe... Et je n'exagère point.  Dans ce véritable capharnaüm, comment s'y retrouver, chercher? C'est presque mission impossible... Même de se dire par où commencer? 

Heureusement, son propriétaire connaît chaque recoin de son local, de ce qui se cache sous des kilos de papiers, dont le client peine même à se baisser jusqu'au sol à la découverte du premier livre de peur de recevoir sur la tête un éboulement de bouquins qui se maintient à la vertical on ne sait comment! Le genre d'endroit qui rendrait immédiatement amoureux tout adorateur de lectures diverses, fanatiques d'explorations littéraires en tout genres. Et il y en a là pour toute une vie! Un pur bonheur. Il en faudrait des heures pour sortir et éplucher ses quantités stockées, souffler sur la poussière des couvertures qui n'ont plus été ouvertes depuis un bon moment... Il y a également une grande part de frustration de ne pas pouvoir fouiller soi-même, car le simple fait de bouger un livre devient aussi éprouvant qu'une partie de mikado! C'est aussi presque plus dangereux à visiter qu'un magasin de porcelaines. Mais le caractère si particulier de cette libraire unique en font une visite indispensable qui ne s'oublie pas!




Maigre provision mais belles découvertes tout de même, mes premières acquisitions dans cette librairie hors-du-commun auront été 2 livrets de collages faits à la main. Une petite suite bricolée d'oeuvres magnifiques disposées à chaque fois dans un petit carnet de format A5 sur du papier kraft, agrafé maladroitement et signé d'un nom qui ne me dit rien qui vaille : Marie-Noëlle Döby! Pas de titre, à peine plus d'une dizaine de pages par volume. Pas d'introduction, pas de texte. Juste une signature. Mais quel travail! Un petit recueil baignant d'une imagerie érotique d'une autre époque en noir/blanc sur des fonds colorés évoquant semble-t'il les profondeurs marines, et l'autre jouant avec des figures d'art reconnues qui se mêlent et s'enchevêtrent... Le résultat, intriguant, est un vrai petit régal d'explorations. Les voici, en intégralité. Pour voir "en grand", cliquer sur les images.
Enjoy!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter