mardi 31 juillet 2012

MOVIE MOMENTS : VAMP

Le genre fantastique a toujours eu son lot de films de vampires avec des jeunes adultes aux prises avec les créatures de la nuit. Dans cet énorme répertoire souvent composé de comédies gore et de drames sentimentaux, VAMP de Richard Wenk (1986) fait office de petit objet filmique plutôt original. Non pas à cause de son histoire qui ressasse encore et toujours une histoire vue et revue. Son esthétique 80's, délicieusement kitsch le transforme pourtant en véritable oeuvre extravagante. Celle-ci devient particulièrement intéressante grâce au personnage de la femme-vampire nommée Katrina, interprété par l'étrange Grace Jones. Son apparition dans un club plutôt spécial est un véritable morceau de bravoure filmique qui, à travers ses décors et costumes surréalistes, devient un pur instant de cinéma réellement fantasmatique. Bizarrement sexuel, VAMP nous offre quelques instants filmiques que l'on croirait sortis d'une autre dimension. A la fois effrayants et incroyablement attirants. Mortel, bien évidemment! Enjoy!

DECOMPTE DU MOIS : MAI



Eh bien voilà! Avec un peu de bonne volonté, j'y arrive... Mes achats, depuis que je les diffuse sur le blog, n'ont sans doute jamais été aussi maigre que durant ce mois de mai 2012! Non pas qu'il n'y avait rien à acquérir, c'est plutôt un désir de vouloir m'assagir dans ma frénésie dépensière pour cette dévorante passion qu'est mon amour du cinéma, de la musique et de la littérature. Du coup, pour cette fois-là, c'est sans nouveaux disques et avec à peine deux nouveaux films que j'agrandis ma collection. Et pas des moindres, un Blu-Ray d'une oeuvre de Renoir et un autre - largement plus dispensable, j'en conviens - d'une bizarrerie fantastique française avec une ballerine mécanique... Par contre, niveau lecture, il fallait bien que je poursuive la suite des aventures de Guts et consorts dans le fabuleux BERSERK de Kentaro Miura. J'ai dorénavant - presque - l'intégralité des mangas sortis en version française... en attendant la sortie d'un nouveau tome pour la fin de l'année! Sinon, un nouveau Junji Ito de disponible... Et ce genre de littérature horrifique n'attend pas. Toujours aussi bien... Bon, et puis c'est tout? Eh oui! Impressionnant, n'est-ce pas?

Films en Blu-Ray : LIVIDE de Alexandre Bustillo & Julien Maury (2011) - LE FLEUVE de Jean Renoir (1951)



Mangas : BERSERK, Tome 22 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 23 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 24 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 25 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 26 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 27 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 28 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 29 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 30 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 31 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 32 de Kentaro Miura - BERSERK, Tome 33 de Kentaro Miura - LE CIRQUE DES HORREURS de Junji Ito

lundi 30 juillet 2012

GROS PLAN SUR UNE FEMME D’EXCEPTION


Depuis la mi-mars, dans la petite bourgade suisse de Morges, les cinéphiles amoureux de la belle Audrey Hepburn peuvent s’y offrir une chouette visite via un hommage somptueux réparti entre la Fondation Bolle ainsi qu’au Musée Alexis Forel.

Ayant habité près de 27 ans à Tolochenaz, Audrey Hepburn a marqué la région de sa présence discrète et chaleureuse. Depuis son décès en 1993, sa sépulture dans le petit cimetière du village est devenue un lieu de recueillement et de pèlerinage. A Tolochenaz, Audrey Hepburn a aussi laissé le souvenir d’un maman attentionnée pour ses deux enfants qui ont fréquenté l’école locale et ont tissé des liens avec les autres résidents. C’est aussi depuis sa maison de Tolochenaz « La Paisible » qu’elle préparait et planifiait ses voyages humanitaires en faveur de l’UNICEF. L’exposition que l’on trouve donc à la Fondation Bolle - jusqu‘au 26 août 2012 - , rappelle que cet engagement a été total et non une action isolée et sans lendemain. Ainsi, l’endroit permet aux visiteurs de découvrir un certain nombre de photographies en grand format, offerts à la suite de la fermeture définitive du Pavillon Audrey Hepburn en 2002, qui sont exposées à travers deux grandes salles; l’une consacrée à l’actrice et l’autre à ses actions engagées pour les plus démunis entre 1987 et 1993.
















Si cette première partie regroupe spécialement des images offertes par la famille Hepburn à la Fondation Bolle ainsi qu’un large aperçu des articles de presses relatant sa vie en Suisse ainsi que les grands événements de sa vie personnelle; la suite de la visite au Musée Alexis Forel s’attache surtout à privilégier son métier de comédienne à travers sa large filmographie. Ainsi, dans un décor de toute beauté sur plusieurs étages - et jusqu‘au mois de novembre 2012 - , on y découvre une très belle collection d’affiches, de photos, de magazines ou encore de « lobby cards »… Sans oublier quelques exemples de sa garde-robe cinématographique, des bijoux, et même de superbes poupées à son effigie.  Une très belle collection de couvertures de revues japonaises sont aussi mises à l’honneur, ainsi que toute une suite de photographies assez étonnantes qui démontrent la grande popularité de l’actrice dans ce pays.










Toujours en hommage à Audrey Hepburn, la ville de Morges proposera encore dès le mois de décembre 2012 - suite au grand succès remporté ces derniers temps - , une reprise de « Something for Audrey » une évocation poétique et musicale… Un spectacle entièrement dédié à cette femme exceptionnelle! Il va de soi qu’on retournera encore une nouvelle fois à Morges pour ce qui s’annonce comme un événement scénique particulièrement touchant. Un spectacle à ne pas manquer!



Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter