dimanche 21 octobre 2012

LUFF 2012 : Séances du samedi

      © M. Audergon

Les aléas d'un festival. Ce qui est merveilleux avec ce genre de manifestation, ce sont les surprises (in)dépendantes ou non de son organisation. Et ce samedi du LUFF restera définitivement marqué par la non-présence du groupe punk écossais Oi Polloi, interdit de concert par la Municipalité lausannoise. CENSURE! ABERRATION!! Une bien triste décision prise en compte pour « des raisons de sécurité » qui suscitera l’indignation des amateurs et organisateurs de l’événement.

Les surprises ne sont hélas pas encore terminées. A 14 heures 30 au cinéma Oblò, petite salle alternative plongée dans les profondeurs de la Terre, la rétrospective de l’auteur Christoph Schlingensief consacrée à l’histoire de l’Allemagne se voit entachée d’un fâcheux problème technique. La pellicule du long-métrage TERROR 2000 - INTENSIVSTATION DEUTSCHLAND (1992) n’est affublée d’aucun sous-titres. Un détail tout de même contraignant pour tous les spectateurs ne comprenant pas les dialogues en langue allemande. Qu’à cela ne tienne, il reste encore la possibilité de diffuser le film en DVD mais, curieusement parmi toutes les œuvres du réalisateur diffusées au LUFF qui sont également disponibles sur ce support, c’est la seule que les gens de l’Oblò semblent avoir égarée. Le long-métrage exposant la montée de l’extrême droite sera finalement projeté dans la langue d’Hitler avec, comme préambule, les grands axes de l’histoire du film racontée par la présentatrice bénévole bien embêtée par ce contretemps.


D'autres soucis techniques nous attendent directement à la Cinémathèque suisse durant la découverte de l’unique copie en 35mm du second long-métrage de Richard Stanley LE SOUFFLE DU DEMON (Dust Devil) datant de 1992. La bande sonore du film souffre d’un Dolby Stéréo défaillant qui perturbe passablement la vision de cette magnifique œuvre envoûtante à plus d’un titre. Toutefois, cela n’a pas de prix de pouvoir savourer sur grand écran dans la gigantesque salle Paderewski ce « Final Cut » plus complet d’une vingtaine de minutes comparée à la version « officielle » qui occulte toutes les séquences incluant des comédiens africains dont les producteurs américains ne comprenaient pas leurs dialogues dû à leur fort accent. Un justificatif absurde.




La dernière découverte en terme de Compétition Internationale de l’Underground est une erreur en soi, une mauvaise surprise qui débouche sur une errance cinématographique abyssale. TOAD ROAD de Jason «  Wanker » Banker (2012) est une grosse branlette d’amateurs, façon LE PROJET BLAIR WITCH où l’on passe ici surtout son temps à se défoncer la tronche entre potes et à brûler des poils de cul. Le voilà le « Meilleur Film » du festival, consacré lors de la Cérémonie de remise des prix du LUFF heureusement bien vite expédiée avant la présentation en guise de « Film de Clôture » du PINK FLAMINGOS par John Waters lui-même présent dans la salle.




Un moment jubilatoire bien vite tempéré par une copie tronquée auquel il manque quantité d’instants « trash » dans ce classique absolu de l’underground, dont notamment un final immonde où Divine savoure un étron de chien à pleine bouche! Au fond de la salle un spectateur mécontent criera son dépit alors que la pellicule saute et se termine par un écran noir sans générique de fin! Censure involontaire de la part du LUFF, encore une fois, mais qui a sérieusement perturbé la programmation de cette journée!


Finalement, en guise de petite douceur nocturne, il reste la diffusion du film argentin FUEGO de Armando Bo (1969) dans le cadre de la « Carte Blanche » accordée à John Waters. Une histoire d’amour tragique où l’époustouflante Isabel Sarli est une déesse « de feu » aux pulsions sexuelles incontrôlables. Un film étrangement romantique, irradiant d’un érotisme d’une puissance évocatrice phénoménale; élégamment portée par une géniale bande sonore répétitive et 100% hypnotisante. La bizarrerie ultime d’une journée très spéciale!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter