dimanche 22 avril 2012

Freeze Me : CONSTANCE ROUSSEAU


Chronique tendre et émouvante sur les relations familiales dysfonctionnelles, et plus particulièrement sur le rapport entre un père ex-drogué vis-à-vis de son enfant, le film TOUT EST PARDONNE de Mia Hansen-Løve offre au spectateur de découvrir pour la première fois à l'écran Constance Rousseau.

Une frêle gamine de 16 ans - en 2007 - dont le visage mélancolique et les yeux si expressifs capturent immédiatement le regard. Toute l'émotion subtile du long-métrage repose sur cette jeune personne dont les nombreuses apparitions dégagent un doux parfum d'une troublante ivresse. Son allure et la délicatesse de ses traits en font un personnage fragile et émouvant. On comprend pourquoi le papa qui fut un temps accro aux substances illicites cherchent à renouer contact avec cette demoiselle. Comme à l'aube du printemps et des beaux jours qui reviennent, Constance respire la jeunesse ensoleillée avec une pointe de malice mêlée à une certaine tristesse qui se lit dans ses yeux; et cette fébrilité naturelle qui nous donne envie de la prendre dans nos bras et de la protéger. De ce fait de "geler" des images d'elles, comme autant de photographies qu'on dévore du regard. La grâce parfaite en 24 images!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter