jeudi 8 mars 2012

Teenage Hallucination

A l'espace 315 du Centre Pompidou, le public se retrouve confronté à une étrange installation mise en scène par Gisèle Vienne et Dennis Cooper. TEENAGE HALLUCINATION nous met face à une galerie de 40 mannequins d'enfants. Des poupées à taille humaine, habillées, coiffées, maquillées et mises en perspectives comme un groupe s'affichant comme une représentation de l'innocence empreint d'un certain malaise.

L'exposition est impressionnante, comme une vision perdue tirée d'un cauchemar fiévreux avec tout ces visages mornes et tristes, comme autant de cadavres enfantins qui nous fixent sans rien dire... Des sensations perturbantes nous aissaillent face à ces corps inanimés, ces visages à la fois si froids, si figés et pourtant tellement humains. Il y a de quoi avoir peur mais également être fasciné par ce spectacle dérangeant. Et lorsque la voix intérieure d'un de ces automates se met à parler?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter