mardi 3 janvier 2012

LUBIE NIETOPERZE

LUBIE NIETOPERZE de Grzegorz Warchol (1986)

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut découvrir un film fantastique polonais. Celui-ci est une allégorie sur le vampirisme. Ce qui veut dire que ce long-métrage n’est absolument pas très explicite avec toute l’imagerie traditionnelle que le cinéma véhicule autour de ces créatures de la nuit. D’ailleurs, notre personnage principal se fiche bien ici du soleil, de l’eau ou encore de devoir dormir dans un cercueil au fond d’une cave. Pour avoir un petit repère visuel, elle évoque parfois la Catherine Deneuve du superbe film de Tony Scott LES PREDATEURS (The Hunger) datant de 1983...

LUBIE NIETOPERZE peut être considéré comme une petite comédie horrifique un brin surréaliste, portée par une large galerie de personnages tous plus bizarres les uns que les autres. C’est ce qui constitue principalement son intérêt et sa drôlerie. Katarzyna Walter interprète une envoûtante blonde qui cherche à trouver l’amour malgré sa condition de vampire… Ce qui ne l’empêche pas de se faire draguer par différents énergumènes dont elle finira par se nourrir. Pour arriver à assouvir ses désirs sentimentaux, elle n’hésite pas à s’inscrire dans une clinique privée pour se guérir de son envie de sucer le sang des êtres humains. Toutefois cela ne sera pas sans difficulté lorsqu’on est le centre d’attention des hommes présents dans ce centre particulier et qui croient qu’elle est ici pour soigner sa nymphomanie…

Drame romantique avec une bonne dose d’humour pince-sans-rire, le film de Grzegorz Warchol est assez plaisant à suivre et propose une variante intéressante sur un thème largement épuisé sous différents aspects au cinéma. S’il ne se présente pas comme un véritable film d’horreur mais plutôt sur une sorte de comédie un petit peu débridée, LUBIE NIETOPERZE vaut surtout le coup pour sa légèreté, sa comédienne aux charmes évidents et surtout son imagerie soignée composant souvent de très jolis tableaux dont la poésie picturale est très séduisante. Il est juste dommage, si je ne me trompe pas, que ce curieux petit film ne soit à l’heure actuelle uniquement disponible dans une édition DVD polonaise sans aucun sous-titres. A moins de comprendre parfaitement la langue - ce qui n’est absolument pas mon cas - la vision de ce LUBIE NIETOPERZE qui signifie littéralement « I like Bats / J’aime les chauve-souris » reste néanmoins plutôt aisée à suivre et reste toujours un merveilleux petit plaisir pour les yeux.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter