lundi 19 décembre 2011

X-Rated Kult : JESS FRANCO COLLECTION 1


L’éditeur allemand X-Rated Kult vient de sortir, juste à temps pour les fêtes de fin d’année, un gros coffret intitulé « Jess Franco Collection 1 » qui contient les 4 longs-métrages suivants :

LES NUITS DE DRACULA (El Conde Dracula) de Jess Franco (1969)
LES VIERGES ET L'AMOUR (Jungfrauen Report) de Jess Franco (1971)
TROIS FILLES NUES DANS L'ÎLE DE ROBINSON (Robinson Und Seine Wilden Sklavinnen) de Jess Franco (1971)
NEVROSE (El Hundimiento De La Casa Usher) de Jess Franco (1983)

Dans le lot il y a un inédit, TROIS FILLES NUES DANS L'ÎLE DE ROBINSON, dont il s’agit de la première édition DVD au monde. Les fans du réalisateur peuvent donc se réjouir ici de découvrir une œuvre du cinéaste qui était invisible depuis bien trop longtemps.

Le film - d’une durée de 76 minutes - est présenté dans sa version allemande, avec des sous-titres optionnels en anglais. Détail étrange, sur un deuxième DVD, il est également proposé dans une version non sous-titrée de 76 minutes et 3 secondes! Bizarre, lorsque l’on sait que les suppléments - un entretien avec Jess Franco de presque 25 minutes ainsi qu’une galerie de photographies - sont regroupés sur le premier disque alors que cette deuxième copie du long-métrage est dénué de tout bonus! Rareté oblige, la qualité d’image n’est pas des plus optimale - beaucoup de défauts de pellicule et un grain très persistant - mais le plaisir de la découverte reste tout de même intact!

Par contre, LES NUITS DE DRACULA est présenté dans une superbe copie vidéo et propose en audio la version allemande et anglaise. Niveau suppléments, on a droit à une piste de commentaires (malheureusement en allemand non sous-titré) de la part du comédien Fred Williams - ici dans le rôle de Jonathan Harker - ainsi que de consistants bonus sous la forme d’une « featurette » en compagnie de Jess Franco de presque 30 minutes, un entretien avec Jack Taylor, des notes en allemand du réalisateur sur sa collaboration avec Klaus Kinski ainsi qu’une biographie sommaire de Soledad Miranda. On complète l’édition avec une galerie de photos et c’est emballé! Une édition un rien plus complémentaire par rapport à la version DVD américaine sortie chez MPI et qui proposait les mêmes bonus que celle-ci, minus la conversation avec Jack Taylor. Reste le film qui est l’une des meilleures adaptations du bouquin de Bram Stoker à ce jour.

Petit plaisir pour les plus acharnés, l’édition du film LES VIERGES ET L’AMOUR présente aussi une exclusivité mondiale en nous apportant la version la plus complète à ce jour de ce long-métrage. L’édition de X-Rated Kult propose déjà une superbe affiche du film en guise de couverture de boîtier. Ensuite, réparti sur 2 DVDs, le long-métrage peut se voir dans sa version tronquée de 67 minutes et sur l’autre disque la version intégrale de 78 minutes qui se trouve rallongée de séquences cruciales que je me réjouis de découvrir…

Forcément, il y a une mauvaise nouvelle. L’édition ne propose pour ces deux versions du film qu’une piste audio allemande et sans sous-titres. On se consolera avec un entretien en compagnie du réalisateur d’un durée d’un peu plus de 34 minutes sur la genèse de cette œuvre érotique qui se rapproche des documentaires germanophones du même genre que les fameux SCHULMÄDCHEN-REPORT.

Pour finir, l’éditeur allemand clôture son coffret avec une très libre adaptation d’une histoire d’Edgar Allan Poe portant le titre international de REVENGE IN THE HOUSE OF USHER tandis que le film possède un titre français nettement plus posé avec son NEVROSE... Une œuvre gothique au visuel bis beaucoup plus timoré que d’habitude dans la filmographie de Franco mais qui permet de voir l’excellent Howard Vernon dans une de ses prestations « autre » dont lui seul semble posséder le secret…

Une édition qui propose une belle copie - toutes proportions gardées - en 16/9, hélas uniquement en version allemande non sous-titrée alors que, parmi les bonus, il y a une bande annonce dans une version anglaise aux dialogues bien gratinés. Dommage… Mais cela ne m’empêchera pas de savourer le film, d’autant plus que certaines œuvres de Franco sont souvent tellement nébuleuses et difficilement compréhensibles; même avec des sous-titres ! Version intégrale de 89 minutes avec, en bonus, 18 minutes de scènes alternatives apparemment tirées d’une copie espagnole. La conclusion de cette édition revient à Jess Franco lui-même qui apparaît lors d’un entretien d'environ 5 minutes dans les suppléments. Un complément d’une courte durée qui relève par là même l’intérêt sans doute très relatif de ce film sur l‘ensemble de sa carrière de réalisateur. Les années 80 n’ayant guère constitué le pinacle de l’œuvre du grand Jess!

Niveau packaging, il n’y a guère de surprises pour les adeptes de l’éditeur. X-Rated Kult continue toujours de sortir ses éditions DVD munis de gros boîtiers rigides digne d’une bonne VHS. Les visuels sont superbes et très soignés. On ne peut pas en dire autant de l’intérieur où les versions « 2 DVDs » présentent leurs disques l’un sur l’autre… Un petit support cartonné et laqué dont l’esthétique mélange les 4 visuels des longs-métrages regroupent les films ensemble...

L’objet a une certaine gueule mais est-ce que cela vaut le prix excessif de 150 euros (130 + 20 euros de frais de port)? X-Rated Kult ayant l’habitude de constituer des éditions souvent très limitées - ici 500 pces - ceci justifie-t’il la somme exorbitante à débourser pour finalement se procurer qu’un seul film véritablement inédit parmi une sélection d’œuvres qui ne compte pas parmi les indispensables d’un cinéaste souvent très contesté pour la qualité douteuse de ses longs-métrages? Finalement, qu’importe… Le coffret ne fera de l’œil qu’aux plus masos des « francophiles», voire même uniquement des « francomaniacs » pour qui une nouvelle édition au design un peu plus élaboré que la moyenne suffira à enthousiasmer les plus fanatiques d'entre nous... Personnellement, je suis aussi content que frustré par ce coffret qui semble être une aubaine autant qu’une arnaque! Allez comprendre…


En plus des DVD, le coffret nous offre aussi un petit livret d’une quinzaine de pages - exclusivement en allemand mais richement illustré - dont les textes plutôt sommaires reviennent sur les deux films qui nous présentent ici des exclusivités mondiales : l’inédit TROIS FILLES NUES DANS L'ÎLE DE ROBINSON et LES VIERGES ET L’AMOUR avec ses quelques séquences jusqu‘ici rarement dévoilées au public.

Cadeau pour les lecteurs, le livret a été entièrement scanné par mes soins et que je joins ici à ce billet destiné principalement aux fans du cinéaste qui y trouveront de nouveaux et précieux détails sur des œuvres issues d’une folle filmographie dont on a pas fini de venir à bout! En ce qui concerne les films eux-mêmes, des critiques détaillées devraient suivre ces prochains jours. En attendant, appréciez les photos en réfléchissant si - oui ou non, vous devriez vous-même vous offrir cet objet luxueux mais encore une fois bien frustrant! Des longs-métrages uniquement en allemand alors qu’on ne maîtrise absolument pas cette langue. Ah, la folle passion du collectionneur déviant…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter