jeudi 8 décembre 2011

GOLD

GOLD de Peter R. Hunt (1974)



Rod Slater vient d'être nommé manager général d'une mine d'or en Afrique du Sud. Très vite, il tombe amoureux de la petite-fille du grand patron. Mais il va être impliqué malgré lui dans une terrible conspiration qu'il va devoir mettre à jour...

Cinq ans après avoir mis en scène le fabuleux AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTE (On Her Majesty's Secret Service), le réalisateur Peter Hunt fait équipe avec Roger Moore - le nouveau James Bond des années 70 - qui se met cette fois-ci au service d'une exploitation minière à Johannesburg. Un sujet à priori explosif qui aurait pu déboucher sur un impressionnant spectacle digne des films catastrophes qui remplissaient les salles de cinéma à cette époque. Mais le réalisateur retarde le moment des grands instants visuellement spectaculaires pour s'octroyer davantage de temps en mettant en place un duel psychologique entre le chef des équipes d'ouvriers et les méchants dirigeants et leurs hommes de basses besognes qui ne pensent qu'à sacrifier la main d'oeuvre de l'entreprise pour de plus grands profits financiers. Il met ainsi en avant la rudesse de ce travail dangereux où l'on n'est jamais à l'abri d'un effondrement ou encore d'une explosion soudaine... Et dès les premiers instants de GOLD - qui s'ouvre sur un formidable générique élaboré par Maurice Binder - Peter Hunt nous immerge dans le pire du quotidien difficile de ces hommes. Sa caméra sait se faire nerveuse, accumule les longs plans séquences où l'on s'enfonce sans détour dans les recoins bien sombres d'une profonde grotte dont on ne semble jamais atteindre le fond. Oppressant!

Ces instants constituent bien entendu la part la plus intéressante de l'intrigue. Entretemps, car la mise en place de la conspiration demande quand même un peu de boulot, Roger Moore va conter fleurette à la femme de son boss - forcément délaisée - qui est interprétée par Susannah York et dont la garde-robe est passablement effrayante. De plus, l'actrice d'habitude plutôt charmante n'est pas forcément ici à son avantage avec une coupe de cheveux qui ne l'arrange guère. Mais cela ne découragera pas notre héros qui se laissera même embobiner par une longue balade en zinc dans les airs alors que ses propres hommes sont en train de mourir à la tâche, noyés au milieu des cailloux! Pas très brillant comme résultat pour un patron d'équipes! Mais Rod Slater est un homme de poigne et il n'a pas l'intention de se laisser faire...

GOLD, c'est du grand spectacle lorsque le réalisateur se lâche complètement lors de ces brutales séquences d'action. Le dernier acte est en soi très spectaculaire dans son approche de la mise en scène avec un excellent usage du montage qui dynamise la clôture de son histoire et en décuple le suspense. Même si l'ensemble est relativement sans surprises, le long-métrage de Peter Hunt est très plaisant à suivre et plutôt efficace. On y retrouve même l'énergie galvanisante qui émanait de son opus réalisé pour la saga de James Bond le temps d'une terrible chasse à l'homme en voiture. On retiendra également une musique percutante d'Elmer Bernstein ainsi qu'une chanson titre co-écrite par Don Black qui rappelle les meilleures compositions illustrant les aventures de l'agent 007! Deux ans plus tard, Roger Moore et Peter Hunt feront à nouveau équipe pour un excellent film d'aventures intitulé PAROLE D'HOMME (Shout At The Devil) en compagnie de Lee Marvin.

2 commentaires:

  1. Hello,
    juste une petite précision en passant sur ton blog que je découvre et qui est très intéressant. Roger Moore et Peter Hunt avait auparavant collaboré sur un épisode fameux de Amicalement Votre intitulé en français "un enchaînement de circonstances" (l'épisode où Danny est attaché à une mallette dont il n'arrive pas à se débarrasser).

    RépondreSupprimer
  2. Salut Doc Personne!

    Merci pour le message et cette précieuse information. :)

    Amicalement Vôtre est une série que j'aimais beaucoup à l'époque et n'ai plus revu depuis bien des années... Voilà déjà une bonne raison pour la redécouvrir à nouveau. D'autant plus si Peter Hunt lui-même en a réalisé un épisode! Et celui-ci à l'air très cool à voir, en me basant simplement sur le petit synopsis que tu en fait!

    Content que tu te plaises par ici... J'espère que tu y feras plein de belles découvertes! A bientôt! :)

    RépondreSupprimer

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter