jeudi 26 mai 2011

TEENAGE WASTELAND : THE SLASHER MOVIE UNCUT

TEENAGE WASTELAND : THE SLASHER MOVIE UNCUT de J.A. Kerswell

Je viens de terminer, en à peine quelques jours, ce chouette bouquin qui dresse l'historique du "slasher", une catégorie du film d'horreurs où, pour en résumer les grandes lignes, on aligne les cadavres de manière plus ou moins explicites dans une intrigue plus ou moins vraisemblable héritée des DIX PETITS NEGRES d'Agatha Christie...

L'auteur revient donc à la source, à savoir les débuts à travers le théâtre "Grand Guignol" et les prémices du genre via des oeuvres comme UNE SOIREE ETRANGE (The Old Dark House) de James Whale et bien entendu l'incontournable PSYCHOSE (Psycho) d'Alfred Hitchcock; les enquêtes policières allemandes, dites "Krimi" écrites par Edgar Wallace et l'influence du "giallo" par les cinéastes italiens pour finalement débuter par la référence ultime; à savoir LA NUIT DES MASQUES (Halloween) de John Carpenter.

On est loin de l'étude du "slasher" mais plutôt la mise en perspective d'un adorateur du genre qui présente une sorte d'exposé, richement illustré et à la mise en page très colorée, sur ces films en se focalisant principalement sur ce qu'il appelle "L'Âge D'Or" de ces oeuvres allant de 1978 à 1984; avec d'exposer l'exploitation des différentes franchises allant des plus connus comme VENDREDI 13 et les "Freddy", aux plus obscurs (MASSACRE A LA PERCEUSE de Amy Holden Jones) et aussi l'arrivée de "l'enfer de la vidéo" qui tua (!) peu à peu le genre au cinéma avant que celui-ci ne revienne en force grâce au succès de SCREAM de Wes Craven et, pour finir, la vague des nombreux remakes des "classiques" de la grande époque! Il y a même quelques chapitres où l'auteur s'aventure sur les parodies du genre, l'influence du "slasher" sur les productions plus grand public ou disserte encore sur les règles qui consacre la "Final Girl" de chaque histoire; à savoir la survivante des massacres filmées...

Ce livre ne rentre pas dans des analyses très complexes de chaque film appartenant à cette catégorie mais doit certainement les survoler à peu près tous, de près comme d'un peu plus loin. Privilégiant sans aucun doute ses préférés alors que d'autres sont simplement cités. L'ensemble est toutefois bigrement intéressant, même pour l'amateur éclairé à qui il donnera certainement envie de revoir ses préférés et d'en découvrir encore d'autres... Kerswell se concentre surtout sur les productions américaines, canadiennes et britanniques qui ont assurés la plus grande pérennité du genre, un peu au détriment du reste du monde mais mentionne toujours les productions italiennes, indiennes, australiennes en les développant plus succintement.

TEENAGE WASTELAND : THE SLASHER MOVIE UNCUT n'est certainement pas la référence absolue en terme d'ouvrage sur le genre "slasher" mais reste très certainement l'un des meilleurs bouquins qui soit sortis sur cette thématique horrifique. C'est avant tout le partage d'une passion par un gars qui dévore absolument tout sur le sujet et en fait une synthèse assez enthousiasmante qui (re)donne envie de voir un maximum de films. De plus, le livre est un bel objet dont on a plaisir à feuilleter les pages avec de bien belles photographies, posters et jaquettes vidéos de tout horizons. Les fans de films d'horreur devraient beaucoup apprécier!

2 commentaires:

  1. salut !

    ta critique tombe à merveille j'hésitai à acheter ce livre aprés la sortie du hors série de Mad Movies, grace à toi je vais me lancer, ça me permettra de voir si je suis passé à coté de choses obscurs !

    RépondreSupprimer
  2. Salut!

    Le Hors-Série de Mad Movie sur le slasher est également très intéressant. Tous ces commentaires et analyses sur ces films donnent envie de voir plein de choses... Même les plus mauvais films! Dernièrement, je me suis fait une grosse commande DVD afin de compléter un peu ma collection dans le genre. Avec le temps, il devrait arriver quelques critiques de slashers sur ce blog, et plein de belles captures pour illustrer tout ça! Wait & See! :)

    RépondreSupprimer

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter