samedi 9 avril 2011

UN ARCHITECTE DANS LE PAYSAGE

UN ARCHITECTE DANS LE PAYSAGE de Carlos Lopez (2010)

Entre paysage et art contemporain, le travail de l'architecte genevois Georges Descombes reste assez secret. Très estimé dans les milieux du paysage, notamment aux Etats Unis et aux Pays-Bas, il demeure pourtant à l'écart de la scène actuelle de l'architecture.

Le film part à la découverte de réalisations de Georges Descombes en Suisse et en Europe, en compagnie de l’architecte lui-même, ou à la rencontre de quelques-uns de ses compagnons de route, notamment l’architecte néerlandais Herman Hertzberger et le paysagiste français Michel Corajoud.

En explorant les lieux, les paysages urbains ou ruraux de ses interventions, de nouvelles questions se posent, au sujet des rapports qu’entretiennent les habitants avec les projets réalisés, ou du statut de l’architecture aujourd’hui - des prestigieuses réalisations internationales aux constructions quotidiennes de nos villes -. En chemin, c’est le parcours singulier et la pensée aussi originale qu'exigeante de Georges Descombes qui nous interrogent par leur grande actualité.

«On peut vivre sans philosophie, sans musique, sans amour...mais pas si bien. On peut vivre avec une architecture qui n'a aucune dimension artistique, mais pas si bien.»

UN ARCHITECTE DANS LE PAYSAGE est une belle oeuvre qui va au-delà de la sensibilisation pour la "belle" architecture qui est davantage axée sur des oeuvres souvent monumentales, comme autant d'artistes "ratés" qui se consacre plus à la réalisation de bâtiments que de sculptures. Descombes, par son travail subtil, fait corps de l'urbanisme et de la nature, transforme par petites touches des endroits envahit par la populace pour nous les offrir métamorphosés. Ce qui est impressionnant, ce n'est pas les dimensions où le style, mais simplement un juste retour dans l'harmonie du "béton et des fleurs", une épure qui n'est jamais envahissante et qui subjugue lorsqu'on s'aperçoit de la richesse de ses créations à travers l'oeil-caméra de Carlos Lopez.

Le documentaire parle de son travail, de l'homme, de ses collaborateurs... mais également donne la parole à diverses associations qui ont dû se battre pour la transformation d'un parc dans les quartiers défavorisés de Paris où les gens voyaient d'un mauvais oeil le projet et ne pensaient qu'à la hausse des loyers. Une plantation d'arbres contre un chez soi qui peut devenir hors de prix... Pas facile à digérer! Et puis, il y a aussi ce site d'habitations qui fut à l'époque détruit par l'atterrissage catastrophe d'un avion de ligne. Comment reconstruire un grand lieu qui fut un temps couvert de tours d'immeubles tout en rendant hommage aux disparus de la tragédie? L'approche tout en émotions contenues nous donne une nouvelle vision de l'architecture par l'un de ses plus grands créateurs. Un film très intéressant. A voir!

Diplômé de l'Université de Genève et de l'Architectural Association de Londres, Georges Descombes a enseigné en Europe et aux Etats-Unis, notamment à Harvard et Berkeley, ainsi qu'à l'Université de Genève. Reconnu pour ses interventions dans le paysage, il associe très souvent à son travail des artistes contemporains. Il collabore ainsi régulièrement avec Carmen Perrin et a réalisé des projets avec le britannique Richard Long et le new-yorkais Max Neuhaus. Ses travaux en cours incluent le projet "Lyon Confluence" et à la renaturation du Canal de l'Aire, à Genève.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter