dimanche 10 avril 2011

JX WILLIAMS' THE VIRGIN SACRIFICE

Datant de 1970, THE VIRGIN SACRIFICE est une brillante démonstration du talent assez incroyable de son géniteur. J.X. Williams est une personnalité hors-norme du 7ème art, une figure à la fois passionnante et déconcertante car la plupart de ses films sont aujourd'hui invisibles, disparus ou détruit. Comme ce long-métrage qui devait durer à la base près de 3 heures, un long sabbat satanique où le metteur en scène faisait preuve d'avant-gardisme et promettait des expérimentations visuelles très étonnantes. THE VIRGIN SACRIFICE, il n'en reste que quelques séquences éparses, le reste étant perdu à jamais. Un tournage chaotique, plusieurs décès et finalement le laboratoire de développement qui a pratiquement tout grillé de ce qui fut filmé... Une oeuvre maudite!

Mais, grâce à ses quelques minutes qui survivent encore aujourd'hui, on a le plaisir d'y découvrir un auteur surprenant qui arrive à créer des images d'une telle force évocatrice qu'elles sont littéralement hypnotisantes. C'est d'autant plus frustrant que l'on ne puisse plus découvrir THE VIRGIN SACRIFICE dans son intégralité car il y avait là matière à dévoiler un puissant chef-d'oeuvre du 7ème art. Le style de J.X. Williams éclabousse l'écran à chaque plan, chaque seconde. Un génial travail de mise en scène où le visuel psychédélique en renforce sa terreur latente. Enjoy!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter