mercredi 20 avril 2011

Concerts "Live" @ Couleur 3 !!!

Soirée "privée" dans les studios d'enregistrements de la RSR pour un set "live" mis en place par Couleur 3. Au programme : Arnaud Rebotini et Beardyman pour une rencontre/concert électro improvisé dans une atmosphère de boîte de nuit. Public hétéroclite mixant bombasses aux tétons qui pointent, une bonne poignée de gros beaufs qui ne retirent même pas leurs lunettes de soleil à l'intérieur et quelques petites têtes blondes perdues sur le devant de la scène. Les décibels seront pour leurs frais! L'animation, présidée par une cruche présentatrice, alterne discussions avec les "stars" et longs moments de musique.


Le premier, un Rebotini au look ringard bien appuyé - épaisse chevelure noire bien gominée (le peigne en poche!) et petite moustache comme il faut! - s'entoure de divers claviers vintages pour du bidouillage à un doigt avec de la rythmique techno bien soutenue, un brin rétro mais surtout très saoûlante sur la longueur si vous n'êtes pas dans l'ambiance... Aux alentours, on se trémousse doucement en buvant sa bière et/ou son coca. Mini-transe pour un public de pseudo discothèque qui s'enthousiame aux moindres changements de gammes électroniques. C'est l'effet "night club" sans les monstres basses qui vous retournent l'estomac. C'est déjà ça...


Après presque 40 minutes d'une longue démonstration de musique primaire, c'est au tour du showman prénommé Beardyman qui vient faire son petit trip de beatboxer, mâchouillant ses effets de bouche à de l'informatique. De prime abord, l'effet gadget est rigolo mais ne mène à rien d'autres de plus qu'un gimmick répétitif et sans autre intérêt que d'être cool. Comme c'est tellement "Woooouuuuuh"!!!! Tu sors ton IPhone et "flash" l'artiste à tout-va.... Et puis, quand l'humour se mêle au hip hop, cela fait mal (surtout aux oreilles)... On attendra pas la fin du set pour juger si cela évolue durant presque 40 minutes. On vivra sans problème avec ce doute car on quitte déjà la salle. Merci Vincent (et, accessoirement les petits malins de Couleur 3), je n'aurai pas aimé payé pour écouter/voir ça! Une soirée curieuse mais pas déplaisante, un juste retour en arrière qui m'a rappellé pourquoi je n'aime pas aller en boîte de nuit!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter