mercredi 13 avril 2011

Concert : HIDDEN ORCHESTRA (SCO)



Ce qui est bien avec le Café-Théâtre "Le Bourg" à Lausanne, c'est qu'on y fait de très belles rencontres. Non pas des plans dragues quelconques autour d'une bière mais plutôt de se retrouver entre ami(e)s pour pouvoir déguster une surprise musicale lors d'une belle soirée à l'occasion d'un concert. Ce fut le cas ce 13 avril avec un groupe particulier venu tout droit d'Ecosse et qui se prénomme Hidden Orchestra. Ici, pas de voix, ce sont les instruments qui parlent. La formation, constituée de quatre musiciens et d'un peu plus d'instrumentations, voit s'afficher un grand barbu planqué derrière ses machines électroniques tandis qu'une jeune femme pose ses doigts en alternance entre un piano et un petit violon. Mais, sur la scène du Bourg, la grosse attraction sont les deux jeunes hommes qui se font face l'un l'autre avec chacun une grosse batterie devant eux.

La musique d'Hidden Orchestra est bourrée d'influences diverses, à la fois classique, électronique et percussive. L'ensemble se mixe agréablement pour donner de superbes compositions qui semblent parfois improvisées et ne vouloir jamais se terminer, comme prises dans une spirale sans fin... Il faut dire que les deux batteurs s'en donnent à coeur joie pour jouer avec entrain, variant les rythmes et les intonations prodigués par leurs instruments, se confrontant dans une bataille de sonorités énergisantes et ô combien hypnotisantes. Devant son public, le groupe contamine l'audience avec un plaisir manifeste de jouer qui se ressent immédiatement. Les compositions, qui jonglent allégrement entre le hip-hop et l'électro-jazz, créent une riche atmosphère où parfois le violon est noyé sous les percussions mais l'ensemble n'en reste pas moins plaisant à écouter et procure de belles sensations qui nous font voyager. Le public ne s'y trompera pas et congratulera les artistes sous des applaudissements enthousiasmants.




Ce concert en tout point brillant se conclue au bout d'une heure bien trop courte en regard des incroyables et envoûtantes couleurs musicales que ses musiciens ont prodigués dans la belle salle intimiste du Bourg. Mais si le groupe venant d'Edinburgh s'arrête de jouer, il n'en reste pas moins présent. Discussions avec le public, échanges, ventes d'albums en CD ou vinyles, dédicaces, petits mots, sourires, rigolades... Les écossais sont très ouverts et charmants comme tout avec les gens venus les écouter. Durant la soirée, il se dégage un sentiment d'une formidable proximité que l'on est pas sûr de vivre à chaque nouveau concert. Du coup, celui d'Hidden Orchestra restera comme une très belle expérience où l'on plonge avec délices dans les méandres d'un monde musical excitant que l'on voudrait que jamais il ne s'arrête. Très fort!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter