lundi 17 janvier 2011

ALISON SCARPULLA, un univers fort et poétique!

Images à la fois morbides et féériques, tristes ou mélancoliques... Couleurs désaturées, surimpressions et autres astuces photographiques, l’œuvre qui se dessine à travers le travail d’Alison Scarpulla rappelle certains films fantastiques des années 70 comme VALERIE AU PAYS DES MERVEILLES (Valerie A Týden Divu) de Jaromil Jires (1970) ou encore une imagerie forte comme celle d’un cinéaste du type de Philip Ridley et son ENFANT MIROIR (The Reflecting Skin). Forcément, je ne pouvais qu’instantanément tomber amoureux de l’univers de cette artiste dont voici une belle sélection de photographies dont on imagine sans peine qu'elles cachent des histoires lyriques qui éveilleraient chacun de nos sens. Fort! Enjoy!

3 commentaires:

  1. Magnifique ces photos mon Johell !
    Je suppose que comme moi tu en as récupéré de Facebook... D'où viennent les autres ? Comment s'en procurer ?
    (Et oui, je suis tombé sous le charme aussi ^^).

    A pluche.

    Nio / Anorya.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ce grand pouvoir d'évocation qui se dégage de ces photographies... C'est très intense. Je ne m'en lasse pas.

    J'ai un peu cherché sur le Net... Mais le mieux c'est encore de s'en référer à son portfolio qui se trouve à cette adresse : shuttermade.com/alisonscarpulla

    Enjoy! :)

    RépondreSupprimer
  3. Merchi beaucoup, c'est noté.
    Je pars en chasse, euh récupération d'images dès maintenant. :3

    RépondreSupprimer

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter