lundi 27 décembre 2010

MUSIQUE 2010 : TOP 10

2010 arrivant gentiment à son terme, il est temps de faire les décomptes des plus belles découvertes de cette année. Je débute ainsi par le « Top » qui me semble le plus ardu, celui de la musique. Dans ce monde-là, il est plutôt difficile d’avoir une oreille attentive sur la grosse quantité des sorties qui s‘accumulent de mois en mois... Majoritairement, je me concentre surtout à la musique de films qui m’attirent nettement plus que... disons la musique plus « populaire »! Et pourtant, avec ce « Top 10 » de mes disques préférés pour cette année, on retrouve un bel échantillonnage d’œuvres diverses où j’ai mélangé des albums datant bien de 2010 ainsi que des rééditions « intégrales » de musiques qui datent un peu (mais bien entendu sorti en 2010!) qui méritaient amplement de figurer dans cette sélection que je juge assez exceptionnelle.

1. LALO SCHIFRIN - Bullitt
2. GIL MELLE - The Andromeda Strain
3. KAREN ELSON - The Ghost Who Walks
4. LUIS BACALOV - Summertime Killer
5. KAJI MEIKO - Best Collection
6. WORLD’S END GIRLFRIEND - Air Doll
7. ENNIO MORRICONE - Un Tranquillo Posto Di Campagna
8. ABEL KORZENIOWSKI & SHIGERU UMEBAYASHI - A Single Man
9. OLIVIER MANCHON - Orchestre De Chambre Miniature, Vol. 1
10. WALDO DE LOS RIOS - ¿Quién Puede Matar A Un Niño?

En tenant compte des rééditions, le disque de l’année reste pour moi la ressortie en « intégralité » de la composition que Lalo Schifrin écrivit pour le film BULLIT. En plus des morceaux inédits, il y a surtout tout un formidable travail de remastérisation stéréophonique qui donne toute son ampleur à cette œuvre tout simplement géniale.

Dans les œuvres 2010, ma découverte majeure de l’année, mon chef d’œuvre restera « The Ghost Who Walks ». Un disque fabuleux dans lequel j’adore me plonger des heures et des heures. Pour le reste, qui est d’une toute aussi grande qualité, on retrouvera un délicieux mélange musical qui alterne des œuvres douces et romanesques, à la poésie et au lyrisme qui me font complètement chavirer ainsi que des compositions sans doute beaucoup plus difficile d’accès car guère mélodieuse comme celle d’Ennio Morricone ou Gil Mellé qui flirtent avec l’avant-gardisme.

Dans ce « Top 10 », il y a aussi plusieurs disques dont j’ai écrit un article un peu plus conséquent. Pour retrouver ces textes, il suffit de cliquer sur les titres qui sont un peu plus mis en évidence que les autres. A savoir ceux de Karen Elson, Luis Bacalov, Kaji Meiko et World’s End Girlfriend. Ci-dessous, les pochettes des disques de ma sélection ainsi que, pour chaque titre, un extrait de l’album en question.





























2 commentaires:

  1. Ah mais oui, comment ais-je pu l'oublier???
    Si on compte les reéditions, "Bullitt" est pas seulement album de l'année, mais un des albums de la décennie! Merci FSM!

    Et faut décidément que j'écoute le World's End Girlfriend ainsi que Summertime Killer

    RépondreSupprimer
  2. Il y a certaines rééditions qui surpassent absolument tout! ^^ Et oui, je pense que AIR DOLL et SUMMERTIME KILLER ont de quoi te plaire... Je pourrai te les prêter à l'occasion, si jamais! :)

    RépondreSupprimer

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter