jeudi 16 décembre 2010

CARNET NOIR : Jean Rollin

CARNET NOIR : Jean Rollin (3 novembre 1938 – 15 décembre 2010)

Jean Rollin est mort. Ca fait tout bizarre de l'écrire car cette personnalité hors-norme dans le paysage du cinéma fantastique était l'un de mes cinéastes préférés. Son univers à la fois poétique et surréaliste m'enchantait à chaque fois que je (re)découvrais l'un de ses longs-métrages. Son oeuvre est précieuse car unique et ne ressemble à aucune autre. Il avait le don de mettre en scène avec une certaine naïveté enfantine des histoires de jolies vampirettes qui s'égaraient dans des petits cimetières désertiques ou encore sur une plage triste et déserte, couverte de galets.

Une femme qui sort d'une horloge, des soeurs jumelles envoûtantes, Brigitte Lahaie brandissant une gigantesque faucille... Rollin aimait les femmes et les sublimait à l'écran au détour de contes étranges et lyriques, tour à tour hypnotisants et émouvants. Plus que des oeuvres cinématographiques, c'était de la peinture macabre et érotique, des films toujours sublimes et différents. La disparition du cinéaste, plus très en forme depuis un bon moment déjà, est un réel choc pour tous ses admirateurs. Un artiste unique vient de nous quitter. La tristesse est grande, de grosses larmes coulent le long de mes joues. Jean Rollin est mort. Je n'arrive toujours pas à le croire... Il vient de rejoindre son monde magique et rien qu'à lui. Repose en Paix!










En forme d'hommage, vous trouverez ci-dessous un documentaire en 3 parties sur ce brillant cinéaste à l'univers singulier. Jean Rollin, tu nous manqueras beaucoup!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter