mercredi 13 octobre 2010

THE SEXY KILLER



THE SEXY KILLER (Du Hou Mi Shi) de Chung Sun (1976)

Face à l'inefficacité de la police, la jeune infirmière Gao Wan-Fei décide de prendre les choses en main en s'attaquant directement aux dealers responsables de la descente aux enfers de sa sœur toxicomane.

Chen Ping est la vengeresse sexy de Hong Kong. Un croisement efficace entre la Christina Lindberg toute droit sortie de CRIME A FROID (Thriller - En Grym Film) et la Pam Grier du classique film "Blaxploitation" COFFY, LA PANTHERE DE HARLEM (Coffy). Le film de Chung Sun ne s'embarrasse guère de subtilités et s'engage directement sur le terrain de l'action. THE SEXY KILLER, également connu sous le titre THE DRUG CONNECTION, fait partie des films d'exploitation du studio Shaw Brothers. Le scénario est plutôt assez basique et le réalisateur ménage surtout un spectacle qui s'attarde spécialement sur les séquences impliquant de la brutalité, de l'érotisme jusqu'à l'humiliation, des bagarres et de nombreux coups de feu... Le règlement de compte est sauvage et notre héroïne en furie se dépense sans compter, usant de l'appât le plus efficace qui soit : son corps pour séduire et assassiner les truands.

Le réalisateur ponctue son histoire de divers rebondissements avec des flics corrompus et aussi une sous-intrigue avec un jeune politicien charismatique en croisade contre la drogue. Pourtant, dès qu'il essaie de raconter quelque chose, THE SEXY KILLER se ramasse assez lamentablement et ce d'autant plus que l'interprétation n'est pas le point fort du long-métrage. On frise d'ailleurs plusieurs fois le ridicule, ne sachant pas si certaines séquences doivent être prises à la rigolade ou le plus sérieusement du monde. Heureusement, la vengeance au féminin est jouissive à suivre car dès que la belle prend les armes elle se fait radicale et sanglante. On assiste ainsi à quelques gros morceaux de bravoure, comme la fusillade finale qui montre également une spectaculaire destruction d'un "waterbed". Si la comédienne ne possède pas le charisme de ses célèbres modèles et reste beaucoup moins crédible avec un fusil à pompe que Pam Grier, Chen Ping s'investit tout de même corps et âme dans son rôle. Elle transpire sang et eau dans des situations assez difficiles, se retrouvant souvent à se mettre nue face aux méchants tout en devenant la cible numéro 1 des forces de l'ordre. THE SEXY KILLER assure son quota de sexe et violence avec un certain succès et est plutôt sympathique à suivre. Dès l'ouverture du film, se déroulant dans une discothèque à la superbe décoration 70's, on ne s'ennuie pas une seconde. Et le générique du film est un bel exercice de style pop qui nous met très rapidement dans l'ambiance. Un vrai plaisir pour tous les amateurs de "revenge movie" et d'action musclée. A savourer!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter