mardi 19 octobre 2010

LUFF : 20 au 24 octobre 2010


Dès mercredi prochain (putain, mais c'est déjà demain!!!) débutera la 9ème édition du Lausanne Underground Film & Music Festival... Pour les plus branché(e)s, on l'appelle LUFF entre fanatiques de pellicules bien barrées et autres distorsions sonores qui ne s'embarrassent d'aucune pudeur pour venir violer nos organes internes. C'est maintenant ça l'underground... Plus rien ne nous est vraiment caché, la manifestation s'affiche un peu partout afin de rameuter le plus large d'un public tout de même "select" pour pouvoir apprécier une programmation assez unique.



Cette année encore, la sélection est particulièrement jouissive. Il faut dire qu'entre les compétitions officielles, les rétrospectives et les concerts à venir (dès demain, je le répète!) il y a de quoi s'enivrer les rétines, les oreilles et les narines (ben oui, pourquoi pas?). Personnellement, en tant que cinéphile acharné et aventureux, je me réjouis particulièrement des "retours en arrière" cinématographiques avec ces plongées en obscurité forcément délectables où je pourrai enfin voir sur une toile de cinéma les oeuvres d'amours nécrophiles de Jörg Buttgereit. Et aussi me rendre compte, mis à part moi, quel genre de public déguste ces étranges longs-métrages entre deux comédies romantiques! Et puis, en parlant de pratiques sexuelles déviantes et autres joyeusetés, il faut aussi absolument savourer d'autres rétrospectives comme celle consacré au cinéaste belge Jean-Louis Van Belle (en sa présence!) pour une bonne tranche de films érotiques et iconoclastes aux titres si délicieux - PERVERSE ET DOCILE, LE SADIQUE AUX DENTS ROUGES, entre autres - ; l'univers poétique de l'animateur tchèque Jan Svankmajer; et aussi des choses peut-être plus alternatives avec Michael Snow ou encore Wilhelm Hein. Ainsi que, gros morceau de bravoure du festival, une carte blanche accordé au fabuleux Christophe Bier qui a pour mission de nous faire redécouvrir le cinéma pornographique français des années 70 avec 4 séances de cul en 35mm (et de la sodomie en 16mm!). Comme tout ceci est excitant, n'est-ce pas?

Avec un aussi alléchant programme, il va bien falloir faire des choix, d'où découlera sans aucun doute des tragédies car il est bien entendu impossible de tout voir. Ci-dessous, voici ma propre programmation pour ma semaine du LUFF que j'ai forcément dû établir en m'ouvrant les veines. Bien sûr, j'ai volontairement omis d'ajouter ce qu'il se passera ces soirs-là après minuit... Car, une fois les projections de films terminées, qui sait ce qu'il m'attend à la salle des Fêtes de la Cinémathèque Suisse? Dans ce grand lieu obscur et dans la pénombre, des inconnu(e)s seront face à une petite scène durant toute la nuit. Les thématiques sont inquiétantes et excitantes : "Parataxis & Interference", "Extrem Rock'n'Roll Monsters Night", "Le son noir et profond de la distorsion extrême", "Beauty and the Beast Night"... J'irai, peut-être pas jusqu'au lever du jour mais qui sait?, chaque soir m'infiltrer parmi les créatures "underground" de la nuit... On verra bien ce qu'il en ressortira, sans le moindre doute des événements inoubliables comme se promet d'être l'intégralité de ce LUFF neuvième cuvée qui s'annonce absolument grandiose et pour lequel j'investirai tout mon temps de cette semaine bien particulière. Des chroniques quotidiennes bien gratinées sont donc à prévoir pour les jours qui viennent. Que la jouissance commence!



Mercredi 20 octobre :
18h30 - NEKROMANTIK de Jörg Buttgereit (1987)
20h30 - NEKROMANTIK 2 de Jörg Buttgereit (1991)
22h30 - SCHRAMM de Jörg Buttgereit (1993)

Jeudi 21 octobre :
16h30 - MODUS OPERANDI de Frankie Latina (2009)
18h30 - WOUND de David Blyth (2010)
21h30 - Concert : TUJIKO NORIKO
22h30 - MES NUITS AVEC...ALICE, PENELOPE, ARNOLD, MAUD ET RICHARD de Michel Barny & Frédéric Lansac (1975)

Vendredi 22 octobre :
16h30 - PARIS INTERDIT de Jean-Louis Van Belle (1969)
18h15 - PERVERSE ET DOCILE de Jean-Louis Van Belle (1970)
20h30 - LES CONSPIRATEURS DU PLAISIR de Jan Svankmajer (1996)
22h30 - LES GOULUES de Andrée Marchand (1975)

Samedi 23 octobre :
14h30 - TRASH HUMPERS de Harmony Korine (2009)
16h30 - THE DEATH OF ALICE BLUE de Park Bench (2009)
18h15 - LE SADIQUE AUX DENTS ROUGES de Jean-Louis Van Belle (1970)
20h30 - RUBBER de Quentin Dupieux (2010)
22h45 - RIEN QUE... PAR DERRIERE de Norbet Terry (1978)

Dimanche 24 octobre :
16h30 - Music In Films : DESTROY ALL MONSTERS
18h30 - PERVERTISSIMA de Jean-Louis Van Belle (1969)
20h30 - LA PIPE AU BOIS de Maxime Debest (1974)
22h30 - Concert : BRUCE GILBERT



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter