jeudi 22 juillet 2010

TORQUE, LA ROUTE S'ENFLAMME

TORQUE, LA ROUTE S'ENFLAMME (Torque) de Joseph Kahn (2004)

Grande entrée en matière que ce TORQUE : Une moto super design (!) contre deux bagnoles mégacools (!)... Qui c'est qui gagne? La moto, voyons! Ici, c'est un film de bikers qui déchire grave, tu vois... Et puis, si t'es triste pour les caisses (Perdu! Ouah, la honte!), re-mate pour la 157ième fois FAST AND FURIOUS (avec Vin "crâne rasé" Diesel) ! Mais de quoi ça cause, le TORQUE ??! Alors voilà toute l'histoire... Le motard Cary Ford revient dans sa ville natale pour y retrouver sa petite amie, la (fausse) blonde dont on a déjà oublié le nom (pas grave, elle est trop bonne!). A peine arrivé, on l'accuse de meurtre. Poursuivi par le FBI et le frère de la victime en quête de vengeance (Ice Cube, man!), Ford essaie de prouver son innocence...

Avec un scénario aussi mince c'est à se demander comment le distributeur, Warner Bros ici présent, a osé sortir une "chose" pareille en salles. Mais il faut dire que TORQUE, bien que filmé avec les pieds - le réalisateur de ce premier long-métrage est un clippeur! - , est tourné en Cinémascope avec un gros son digital à vous faire péter les oreilles. Donc voilà, ça impressionne. Pas de la même manière (hélas, diront probablement les producteurs du film!) pour tous les publics. Pour les adultes, je vous conseille d'éviter l'expérience - à moins que vous soyez motard, fan de motos ou...de motard(e)s! - mais c'est également un bon moyen de se débarrasser de ses mo(u)tards pendant 80 minutes chrono! Car le public visé, c'est bien les djeunes!... Donc, si vous avez aimé ces bêtises colorés que sont XXX (avec Vin "le chauve" Diesel) ou encore FAST AND FURIOUS (avec Vin "sans cheveux" Diesel), vous savez ce qu'il vous reste à faire....

Ce pur produit de consommation se digère plutôt pas mal finalement...considérant l'humeur à laquelle vous le voyez, bien sûr... Et avec une bière, c'est encore mieux! Malheureusement, votre chroniqueur ne bois pas (de bière, s'entend!)... Alors que reste-t-il? Un générique d'inconnus marqué en grand sur l'écran - jouissivement ringard tellement ça en jette! - le "grand" Ice Cube qui gueule "Fuck The Police" sur sa bécane et quelques jolies pétasses à mater... Petite parenthèse : Si vous "kiffez" la tatouée glauque du méchant, que les fans hystériques se regroupent sur POISON IVY 3 : THE NEW SEDUCTION...La belle y est nue de la pointe de ses tifs jusqu'au bout des ongles de pieds! Fermeture de la parenthèse...

Tout cela sentirait quand même l'inachevé si on n'avait pas son compte d'une bande sonore bien hard rock - plus ça hurle plus ça mieux! - et les inévitables supereffetsspeciauxquituelamort (!) dignes de cinématiques de jeux vidéos...Ce qui tient sur un écran TV peine sévèrement sur un écran de cinéma! Mais où semble la crédibilité dans tout ça? Heu... Aucun rapport avec le sujet de TORQUE! TORQUE? Mais ça veut dire quoi? C'est pas expliqué dans le truc-là mais ça en jette quand tu demande ton ticket à la caissière, no? TORQUE, s'il vous plaît!!!!! Faut dire que t'as le droit de dire aussi : TORQUE, non merci!!!!!! Et ça en jette encore plus! Choisis ton camp, biker!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter