jeudi 3 juin 2010

OM SHANTI OM

OM SHANTI OM de Farah Khan (2007)

Dans les années 70, Om, un jeune artiste, trouve la mort dans des circonstances mystérieuses. Il reprend vie dans notre décennie et tente de faire la lumière sur son assassinat. En cours de route, il retrouve Shanti, celle qui fut par le passé son grand amour...

Petit retour en arrière sur cette fabuleuse découverte et surtout une projection au cinéma qui fut un véritable bonheur! Premièrement, la séance n'a pas eu lieu aux salles du Flon comme c'est l'habitude avec les séances uniques "Bollywood" mais bien dans la plus vieille salle de cinéma de Lausanne, en l'occurence le Capitole. Et, ce soir-là, toute la communauté indienne de la ville était présente et même plus… Moi qui croyais assister à une petite séance tranquille, avec au maximum une centaine de personnes, je fus très surpris de voir que la caisse d'entrée du cinéma était prise d'assaut pour une file "indienne" d'une longueur comme on n'en a jamais vu depuis bien longtemps! Cela fait plaisir pour la "petite dame" du Capitole! La séance de OM SHANTI OM fut quasi-comble (au moins 400 personnes présentes!) et il faut dire que voir un film "Bollywood" dans ces conditions, c'est vraiment la grande joie à l'état pur! Les gens crient, applaudissent, hurlent contre l'écran, sifflent et font leurs petits commentaires... On se croirait presque à une séance cinéma de Festival. Le bonheur, quoi!

Et ce OM SHANTI OM est une grande cuvée, avec le "King" of Bollywood : Shah Rukh Khan! Trois heures de spectacle scandé par un public conquis dès les premières minutes du film. La sauce "Bollywood" prend très rapidement. Le film se déroule en deux parties bien distinctes. La première heure et demie est un retour "en arrière", 40 ans dans le passé où le spectateur se retrouve durant les heures de gloire de cet Hollywood made in Bombay tandis que la deuxième partie est "contemporaine" et nous conte une histoire de réincarnation et de vengeance! Le spectacle nous transporte littéralement car tout à été mis en œuvre pour nous y faire croire. OM SHANTI OM se déroule dans le milieu du cinéma. Cela permet à sa réalisatrice de faire une sorte de film-hommage où le spectateur se retrouve confronté à tout un pan du Bollywood classique avec ses figures de styles et ses nombreuses stars. Pour tout ceux qui s'y connaissent un peu, OM SHANTI OM se révèlerait presque comme une sorte de cure de jouvence mâtinée d'une certaine mélancolie. C'est assez incroyable à voir, même pour le néophyte qui ne tardera pas à "reconnaître" certains visages de l'âge d'or de Bollywood qui s'y retrouvent "incrustés" à l'image via des effets spéciaux sophistiqués (la technique "Forrest Gump", en somme!).



Le spectacle est ininterrompu durant trois heures où l'on rit beaucoup, on s'émeut pas mal également et la star Shah Rukh Khan y tient certainement un de ses rôles les plus jubilatoire où le drame ne prend jamais vraiment le pas sur la profonde joie de vivre que diffuse ce film! Bollywood étant aussi célèbre pour leur dramatisation très chargée, il est plus qu'appréciable de se rendre compte qu'ici l'équilibre est plutôt bien trouvé entre ces deux éléments. Et le tout se balance avec bonheur sur des morceaux musicaux d'anthologie qui sont forcément le sel de tout film "Bollywood" qui se respecte! Les nombreuses séquences chantées et dansées sont un vrai régal, spectaculaires dans leurs chorégraphies, enthousiasmantes dans leur exécution. Un plaisir pour les yeux, chatoyés par un Cinémascope qui n'hésite jamais à faire péter les couleurs pour le bonheur de son public, c’est du vrai délire!

OM SHANTI OM est une grosse production bollywoodienne en équilibre entre un hommage au passé avec son grand medley de stars et l'habituelle grande histoire d'amour, de trahison, de musiques, de joie et de drames qui nous conquiert totalement. Une merveille, un bonheur de cinéma qu'une salle quasi-comble et exultante pousse à un paroxysme orgasmique! Une idée de l'extase sur pellicule! Fabuleux!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter