mercredi 2 juin 2010

MONSTRUEUX de Natsuo Kirino

Ma sœur Yuriko était un monstre. Une beauté époustouflante, anormale. Elle nous méprisait, ma mère et moi. Seuls les hommes l'intéressaient. Quand elle avait quinze ans, le lycée de Tokyo tout entier lui est passé dessus. Elle pensait réussir grâce à son corps. Son cadavre a été retrouvé dans un meublé crasseux. Aujourd'hui, on me demande de témoigner...

Après OUT, c'est le deuxième roman de Kirino que je dévore littéralement. J'adore son style d'écriture, c'est absolument passionnant à lire. Et j'aime autant cette dernière oeuvre que son puissant OUT. On est toujours dans le thriller mais c'est surtout à une présentation de personnages écorchés vifs que nous avons droit ici... On plonge carrément dans l'esprit d'une femme très mal dans sa peau, nous décortiquant son point de vue sur les différentes personnes de son entourage, débutant par sa famille (ses parents, sa soeur, son grand-père) jusqu'à ses camarades d'école lors de fascinants retour en arrière. Il y a bien sûr des meurtres, mais c'est plutôt les déclencheurs d'une tragédie qu'une véritable enquête policière. Kirino sonde l'âme de personnages grotesques et haïssables mais dont on ne peut s'empêcher de ressentir une certaine tristesse pour eux. L'auteur écrit à la première personne et développe son sujet à travers les écrits de plusieurs personnalités qui donnent leurs points de vues sur les événements à travers une déposition, un compte-rendu pour un procès, des lettres et autres journaux intimes. A l'instar de OUT, MONSTRUEUX n'est pas une histoire très plaisante à lire, Kirino ayant le don de mettre mal à l'aise son lectorat. C'est donc brillant de bout en bout, inoubliable! Un must!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter