jeudi 15 avril 2010

SOLITAIRE

SOLITAIRE (Rogue) de Greg Mclean (2007)

Australie. Le reporter cynique américain Pete McKell rejoint un groupe disparate de touristes pour une splendide croisière sur les eaux sauvages du Kadaku National Park. Mais, à la suite d'un étrange accident, leur embarcation fait naufrage. Alors que le groupe attend en vain d'être secouru, un crocodile géant mangeur d'hommes apparaît à la surface de l'eau...

Le nouveau film du réalisateur de WOLF CREEK. Comme dans son précédent film, Mclean nous installe directement dans un univers en plein coeur de la nature sauvage, ici un parc national en Australie. Les paysages sont magnifiques, c'est très beau... on se croirait presque dans un reportage du National Georgraphic. Une fois embarqué sur le bateau avec son florilège de futures victimes, le film se montre rapidement très efficace. Ici, pas d'adolescents en rut ou ivres de sensations fortes, il s'agit simplement d'une bande de touristes adultes... dont on reconnaîtra les deux protagonistes principaux : Michael Vartan (fils de...), Sam Worthington (AVATAR) et Radha Mitchell que l'on a pu voir dans SILENT HILL.

Le moins que l'on puisse dire c'est que ROGUE est une belle réussite malgré le fait qu'il nage dans un genre tout de même ultra-balisé et guère original. Mclean sait instaurer un climat inquiétant et très angoissant. Les attaques du crocodile sont brèves et rapides, à presque vous filer une crise cardiaque ou une bonne dose de sursauts à fréquence régulière.... La simplicité du scénario ne s'embarrase pas d'intrigues inutiles, c'est avant tout une question de survie. Mis en scène sans fioritures, ROGUE fait son bout de chemin comme une bonne série B intelligente, qui respecte ses personnages et n'en fait pas uniquement de la viande à déchiqueter pour le monstre de service. Un sentiment de terreur nous saisit rapidement à la gorge et le spectacle devient rapidement insupportable pour les nerfs. Le réalisateur sait jouer avec les clichés inhérents de ce genre de film et malgré le manque d'originalité, il reste certainement ce que l'on a vu de mieux comme "film de crocodile" depuis LE CROCODILE DE LA MORT de Tobe Hooper.

Mclean n'abuse pas d'effets gore et ses effets spéciaux sont assez remarquables de sobriété. Le crocodile est vraiment magnifique : c'est une bête énorme et monstrueuse. A chacune de ses apparitions, on est sous le choc devant ce dinosaure qui en impose énormément à l'écran. Le dernier acte ne se complait pas dans une surdose d'actions improbables car ROGUE joue la carte d'un certain réalisme avec goût et sobriété. C'est tout à son honneur et le long métrage de Mclean s'apprécie pleinement pour ce qu'il est. Un film d'horreur qui vous prend bien aux tripes, angoissant et efficace comme il faut. Des comme ça, on aimerait en voir plus souvent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter