lundi 26 avril 2010

LA PETITE PRINCESSE

LA PETITE PRINCESSE (A Little Princess) de Alfonso Cuarón (1995)

Tandis que son père s'engage dans l'armée britannique pour lutter contre les allemands durant la Première guerre mondiale, Sara est envoyée dans un internat à New York. Sur place, elle entretient des relations très tumultueuses avec la sévère directrice qui voit d'un mauvais oeil les rêves de princesses de la jeune fille...

Voici certainement le plus beau film de l'auteur de LES FILS DE L'HOMME. Un véritable tour de force visuel où son imagerie reflète celle des contes de fées. Un vrai poème magique où tout se conjuge parfaitement pour offrir un petit bijou du cinéma pour enfants. L'ensemble dégage une grâce picturale rarement atteinte. Elégance de la mise en scène, beauté des costumes et des décors (conçu par Bo Welch, directeur artistique de nombreux films de Tim Burton). Avec finesse, Cuarón évite judicieusement le kitsch et le trop plein esthétique qui plombe souvent ce style de divertissement. C'est beau, sans aucune lourdeur; c'est touchant sans être une seule fois larmoyant. LA PETITE PRINCESSE évite le piège de la mièvrerie et reste toujours juste, n'en faisant jamais plus qu'il n'en faut.

Le scénario, somme toute assez classique, reste tout de même un petit modèle de construction dramatique, avec de belles montées d'émotions et un final plein de suspense où finalement tout se terminera plutôt bien. Si LA PETITE PRINCESSE reste dans les standards du "film avec des enfants" avec la marâtre cupide et cruelle, Cuarón sait rendre ses personnages crédibles bien au-delà des clichés usuels qui parsèment ces oeuvres. Il en ressort une belle histoire, captivante de bout en bout, portée par des images dignes des plus somptueuses enluminures qui soient! Magique, je vous dit!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter