dimanche 25 avril 2010

DEMON POND

DEMON POND (Yasha-Ga-Ike) de Takashi Miike (2005)

Dans le Japon féodal, le jeune Yamasawa est à la recherche d'Hagiwara, son ami disparu. Lorsqu'il le retrouve près de "l'étang du démon", ce dernier lui raconte d'étranges histoires de dragons emprisonnés des eaux, de créatures mystérieuses et de pacte... S'agit-il de légendes ou de la réalité ?

On connaît surtout Takashi Miike comme réalisateur de films transgressifs et l'ultraviolence de son univers. Cette oeuvre datant de 2005 aura donc de quoi déconcerter ceux qui connaissent déjà un peu son cinéma. Ici, l'enfant terrible du cinéma japonais met en scène une célèbre pièce de théâtre de son pays. La production est très minimaliste : un seul décor très épuré avec quelques changements mineurs durant les plus de deux heures que dure cette histoire. DEMON POND est donc du théâtre filmé en "live", mais qui reste toujours très inventif malgré l'approche très restreinte de l'univers proposé devant les yeux des spectateurs.

Le grand atout de cette production vient incontestablement de la belle brochette de comédiens assez époustouflants qui ponctue ce spectacle assez étonnant, sans la violence graphique dont l'auteur nous avait pratiquement accoutumé, dévoilant ainsi une facette inconnue de Miike : à la fois beau, drôle et très touchant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter