lundi 1 mars 2010

TRAQUEUR DE DRAGONS

TRAQUEUR DE DRAGONS (Dragon Hunter) de Stephane Shimek (2008)

Orphelin depuis l'enfance quand ses parents ont trouvé la mort lors d'une attaque d'Orcs, Kendrick d'Elwood a été élevé par son frère aîné, Darius. Ce dernier a voué sa vie a s'occuper de Kendrick et a juré de purger le pays des hordes d'Orcs qui l'envahissent...!

Et les dragons, on n'en parle même pas dans le synopsis? Il faut dire que ceux-ci interviennent relativement tard dans cette histoire! Et puis, faute de moyens, on devra finalement se contenter d'une seule de ces bestioles. Bien heureusement, d'ailleurs, tant celle-ci est faite d'horribles effets spéciaux en images de synthèse très mal intégrées dans le long-métrage! C'est un peu comme si on regardait l'un de ces documentaires sur la préhistoire où l'on a digitalement rajouté les dinosaures de cette époque sur des décors naturels complètement vides.

TRAQUEUR DE DRAGONS est une production ultra-fauchée et misérable où même le second degré est absent. Ce film ne peut même pas être considéré comme un nanar tant on s'y ennuie la plupart du temps. Cette petite intrigue de "fantasy" c'est surtout des dialogues à rallonge récités par des comédiens pitoyables dans ce qui semble être un petit coin de jardin. Ici, on ne trouvera pas de forêt magique. De plus, on a l'impression que les personnages tournent en rond, le décor ne changeant quasiment jamais, si ce n'est une visite dans un village construit avec deux-trois morceaux de bois et quelques bâches. Imaginez la tragédie pour nos héros quand les villageois se sont fait cramer la gueule par des dragons (Y'a combien de victimes? On sait pas trop... Ah, c'est juste les 3-4 figurants allongés par terre? Ok!). Et bonjour les ralentis sur le visage en pleurs du jeune héros... Car il faut bien dire que l'ensemble à beau être ridicule, tout ceci est évidemment très sérieux. On est pas là pour rigoler!

Niveau action, il y a quelques séquences de combats à l'épée, mais celles-ci sont filmées n'importe comment, la "shaky-cam" étant de rigueur! Même avec un style si brouillon la mise en scène est lamentable, le réalisateur ne sachant pas "secouer" sa caméra correctement! On se consolera avec la maigre scène d'amour sous la pluie, filmée en plan bien serré pour sans doute cacher le pommeau de douche juste au-dessus du couple énamouré! Par contre, le réalisateur aime bien faire des gros plans sur la nature, cadrant à maintes reprises sur les feuilles vertes des arbres. Comme c'est bien joli, tout ça!

Et puis, que dire sur ces merveilleux acteurs qui semblent tellement concernés par leurs rôles? On retiendra particulièrement la "bonnasse" de service, avec son petit costume fait d'une mini-jupe et d'un petit haut qui lui met le nombril à l'air. Mais attention pas touche, c'est une elfe! Elle a les oreilles pointues et baragouinent des paroles insensées avec de pourfendre des Orcs avec une de ses flèches (3 d'un coup, ben dis donc!). Du côté des ennemis, ces fameux Orcs éliminés en deux temps trois mouvements, il se résument à tout juste 3 figurants portant un masque de caoutchouc sur la tête. On est bien loin des armées du Mordor dans LE SEIGNEUR DES ANNEAUX! Parmi les gentils, heureusement il y a aussi cet énigmatique colosse noir qui ne prononce pas un mot (muet, bien entendu!). Mais attention, c'est pas vraiment vrai! Il rugit en faisant "Grrrrrr!" quand ses yeux deviennent tout foncés. C'est un monstre, une créature mythologique? On en saura pas plus. C'est bien de garder le mystère... Ou alors on a perdu des pages du script déjà bien maigre.

TRAQUEUR DE DRAGONS raconte la naissance d'un héros légendaire mais, hélas, le film se termine au moment où son histoire débutait enfin... Pour la suite? Ah non, pas ça! C'est déjà suffisamment pénible d'avoir à regarder 90 minutes de "fantasy" où il ne se passe finalement pas grand chose, où les blablas sont comme autant de somnifères et l'univers médiéval encore moins crédible qu'un gros budget alloué à Uwe Boll. Décidément, ce long-métrage est une pure catastrophe qui essaie de surfer sur la vague de l'héroïco-fantasy où tant de films essaient de construire un succès. Entre la saga épique de Peter Jackson, ERAGON ou d'autres productions du même acabit, TRAQUEUR DE DRAGONS ne mérite vraiment pas une once de votre intérêt. Autant rester avec LE DRAGON DU LAC DE FEU, qui reste dans son domaine le meilleur du genre!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter