dimanche 14 mars 2010

TRAIN SPECIAL POUR HITLER

TRAIN SPECIAL POUR HITLER ou TRAIN SPECIAL POUR SS de Alain Payet (1977)

Pendant la seconde guerre mondiale, la chanteuse de cabaret Ingrid Schüler forme une équipe spéciale de prostituées, destinées à remonter le moral des soldats du IIIème Reich. Un train sert de bâtiment pour ce bordel assez particulier. Le train se fait attaquer par des ennemis, et des prisonnières viennent rejoindre la troupe de prostituées. Parmi elles, Ingrid retrouve Helga, son amie d'enfance...

Premier des trois films qu'Alain Payet réalisera pour Eurociné, TRAIN SPECIAL POUR HITLER est également la première production française abordant le genre de la nazisploitation. Initialement prévu pour réaliser le film, Jess Franco quitta la production à peine 3 jours avant le début du tournage. Eurociné oblige, le film d'Alain Payet est un produit d'exploitation extrêmement cheap de par son budget rachitique, l'improvisation et l'amateurisme de l'ensemble qui n'est pas fait pour arranger les choses. De plus, un problème majeur vient aggraver la situation : la perte des dialogues au moment d’effectuer la post-synchronisation, ce qui oblige les acteurs à reprendre leurs textes en improvisant plus ou moins... Ce qui donne au final un film pour le moins assez bis, pour ne pas dire carrément Z. Cela en fait aussi tout son charme, malgré de nombreuses longueurs (cela dure quand même 106 mn!) pour un film qui n'a pas grand chose à offrir si ce n'est des séquences dénudées à la pelle et quelques idées "déviantes" comme cette femme qui jouit en frottant son sexe poilu contre la botte d'un officier SS ou encore la séquence suggérée d'une femme qui pisse sur le portrait du Führer. Rien de bien méchant, en fait!

Niveau distribution, même Monica Swinn est plutôt fade, guère arrangée par son physique plutôt banal, que l'on a connu largement plus convaincante dans certains Jess Franco comme FRAUENGEFÄNGNIS! On se tournera donc plutôt vers la plus jolie Sandra Mozarowsky, plus connue des amateurs pour avoir participé au film d’Amando De Ossorio LA CHEVAUCHEE DES MORTS-VIVANTS. Plus intéressant pour ces conditions de tournage assez spéciales que pour le résultat final qui en découle, TRAIN SPECIAL POUR HITLER s'adresse prioritairement aux complètistes de la nazisploitation. C'était une production Eurociné!

« Pour ce qui est du cinéma, TRAIN SPECIAL POUR S.S. n’existe pas. »
(Pascal Mérigeau, La Saison Cinématographique 77)


video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter