dimanche 14 mars 2010

OPERATION DRAGON

OPERATION DRAGON (Enter The Dragon) de Robert Clouse (1973)

Une compétition d'arts martiaux est organisée par un mystérieux Han, derrière lequel se cache un redoutable trafiquant de drogue. Lee, agent de renseignements occidental et spécialiste de kung-fu, tente de démanteler l'organisation criminelle.

Sans aucun doute l'un des plus grands, si ce n'est pas le plus grand des films de kung-fu avec la vedette indétrônable du genre : Bruce Lee. OPERATION DRAGON mixe avec un égal bonheur son parfum exotique avec un casting international fabuleux relié à une intrigue d'espionnage à la James Bond. L'histoire est simple, sans fioritures et d'une efficacité qui ne faiblit jamais. Ses personnages sont bien construits et se complètent très bien, représentant plusieurs ethnies : le blanc John Saxon, le noir Jim Kelly et l'indispensable Bruce Lee. Bien que le film soit produit par un important studio hollywoodien (Warner Bros), le film garde une saveur toute asiatique. A l'époque, le long-métrage avec été quelque peu coupé dans ses propos "philosophiques" avec le personnage du Maître shaolin qui accompagne Lee dans la séquence d'ouverture (un léger flashback audio se fait entendre dans la séquence des miroirs!). Grâce au DVD, ces instants sont maintenant restaurés, ce qui donne la version la plus complète du film à ce jour!

OPERATION DRAGON se savoure toujours avec autant de plaisir. L'idée de situer son intrigue sur une île imprenable est excellente. L'organisation d'un tournoi international de kung-fu est un grand classique du genre mais jamais le concept n'a été aussi bien exploité que dans ce film-là. L'ambiance très ancrée dans les années 70 confère au long-métrage un cachet inestimable, réhaussé par la musique très réussie de Lalo Schifrin qui est un pur bonheur. En plus de son exotisme et son suspense très bien entretenu tout au long de l'intrigue, OPERATION DRAGON est un spectacle martial incontournable. Il comporte de nombreux morceaux de bravoure ultra-spectaculaires, principalement assuré par sa vedette asiatique mais également par des personnages secondaires très solides, voire même inoubliables (magnifique séquence flashback sur le destin de la soeur de Lee!). Et puis ce final incroyable, et épique dans ses proportions, qui se resserre gentiment pour une confrontation démentielle avec le méchant de l'histoire, isolé dans une salle dont les murs sont couverts de miroirs. Fabuleux! Un chef-d'oeuvre qui n'a rien perdu de sa force et de son pouvoir de fascination, plus de 30 ans après sa sortie au cinéma!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter