samedi 27 mars 2010

DIL TO PAGAL HAI

DIL TO PAGAL HAI de Yash Chopra (1997)

Rahul, célèbre metteur en scène de spectacles musicaux, décide d'élaborer un nouveau show autour de Maya, l'icône féminine de ses rêves. Mais Rahul ne croit pas en l'amour et préfère provoquer sa première danseuse et amie Nisha qui, depuis longtemps, est secrètement amoureuse de lui. Lorsqu'une terrible blessure empêche celle-ci de continuer les répétitions, Rahul doit faire un choix et décide de proposer le rôle à la délicate Pooja, qui refuse dans un premier temps...

Voilà un film bollywoodien qui explore les pistes de la comédie musicale hollywoodienne contemporaine. Ici pas de conflits familiaux ou de lutte des classes. Bien entendu, il y a toujours un conflit d'intérêt sentimental, un triangle amoureux ou devrais-je même plutôt dire un "carré" amoureux avec l'éternel A qui aime B qui aime C qui est déjà engagé avec D! Comme tout ceci est bien compliqué!

Emballé sur près de 3 heures de spectacle, DIL TO PAGAL HAI n'enthousiasme pas trop de prime abord, malgré la présence toujours appréciable de ShahRukh "King" Khan toujours aussi excellent. Et malgré un duo d'actrices très charmantes, avec notamment la sublime Madhuri Dixit, la sauce a quand même bien du mal à prendre. Il faudra bien attendre un bon moment avant de se sentir pris dans la tourmente amoureuse du couple-vedette. Une tourmente tout de même moins mélodramatique que d'habitude. C'est un peu surprenant, mais le film date déjà de 1997 et il semble qu'il y a eu un passage de style "bollywoodien" entre celui-ci et le cinéma indien actuel beaucoup plus mélo, davantage chargé émotionnellement et aussi beaucoup plus de retournements de situations. Donc, on est moins pris dans un déluge larmoyant, la distribution ne versant finalement que très peu de larmes. Mais l'ensemble comporte son lot de belles émotions, particulièrement lors des numéros musicaux. Ceux-ci ne dégage pas énormément de saveurs exotiques, la plupart étant exécuté à la mode des grands shows américains, avec des costumes largement moins colorés. Cela n'empêche pas ceux-ci d'être appréciables et souvent très efficaces . Néanmoins on craque complètement pour une séquence chantée et dansée plus dans la tendance du pur Bollywood : il s'agit de "Koi Ladki Hai". Grand moment musical exécuté sous une pluie battante. La mélodie est tout de suite accrocheuse, les paroles touchantes et pleines d'émotions, et la chorégraphie vraiment très entraînante. Un excellent moment, sans doute le meilleur de l'entier du film.

On saluera également la prestation de ses deux actrices principales, spécialement Madhuri Dixit qui est assez émouvante dans sa façon de réfréner son affection pour le personnage de ShahRukh Khan. Les voir se retrouver ensemble lors du show final est un beau moment qui nous ferait presque avoir une petite larmichette à l'oeil. DIL TO PAGAL HAI n'est pas un incontournable du cinéma bollywoodien mais un spectacle tout ce qu'il y a de plus honorable, qui pète un peu moins aux yeux et aussi moins ancré dans une culture purement indienne. Cela donnera peut-être l'occasion à de nouveaux spectateurs de se lancer "en douceur" dans l'incroyable aventure cinématographique qu'est Bollywood!


video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter