mardi 16 février 2010

VICTORIA - LES JEUNES ANNEES D'UNE REINE

VICTORIA - LES JEUNES ANNEES D'UNE REINE (The Young Victoria) de Jean-Marc Vallée (2009)

La reine Victoria fut l’une des souveraines les plus importantes du monde. Son tempérament, sa vision et sa personnalité hors norme en ont fait une souveraine d’exception et une femme extraordinaire. Elle monta sur le trône d’Angleterre à l’âge de 18 ans. Le film nous plonge au coeur d’un fascinant destin qui, des premières années chaotiques à sa légendaire histoire d’amour, devint une saga inégalée.

Produit par Martin Scorsese, VICTORIA - LES JEUNES ANNEES D'UNE REINE est une belle fresque historique - presque intimiste - qui offre surtout un rôle en or à son interprète principale, la ravissante Emily Blunt. Cette jeune comédienne anglaise était, jusqu'à présent, souvent cantonnée à des rôles secondaires. La voici qui occupe enfin le devant de la scène avec cette biographie filmée d'une figure capitale de la monarchie d'Angleterre. L'actrice porte donc le film entièrement sur ses épaules et livre une belle performance, avec toute l'assurance et la passion qu'insuffle un tel personnage.

Si l'enfance de la jeune Victoria est très rapidement survolée avec quelques délicieuses séquences assez représentatives de sa vie au sein de la royauté, le film s'attarde spécialement sur sa montée au pouvoir suite à la mort du Roi. A partir de ce moment-là, tout n'est qu'intrigues politiques où chacun essaie d'influencer la jeune reine en faveur de ses propres intérêts. Le réalisateur décortique très bien toute la pression qui repose sur la jeune femme, ses lourdes charges à assumer et aussi ses moindres faux-pas qui sont guettés par ses semblables. Pour l'aider, elle trouvera un conseiller digne de confiance en la personne de Lord Melbourne, interprété par un méconnaissable Paul Bettany.


La deuxième partie du film s'intéresse à l'amour naissant de la Reine pour le Prince Albert. Et là le film se fait plus léger et délicat, leur relation se nouant progressivement et révèle un très beau couple à l'écran. VICTORIA - LES JEUNES ANNEES D'UNE REINE dévoile surtout deux facettes du personnage : délicieuse amoureuse face à son mari et une reine forte face aux hommes du Parlement. Le long-métrage possède aussi un visuel assez somptueux via des décors grandioses et la diversité de ses costumes. Des atouts formels qui donne de l'opulence à cette reconstitution historique somptueuse doublée d'une belle histoire d'amour. Si l'ensemble est curieusement de très courte durée, à peine un peu plus d'une heure trente, le film n'ayant pas les ambitions d'une grosse production aux proportions épiques, les premières années de la destinée royale de cette jeune femme se suivent très agréablement, notamment grâce à un décorum exemplaire et surtout par la remarquable prestation de sa comédienne principale qui trouve ici le rôle le plus important de sa jeune carrière.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter