samedi 30 janvier 2010

PIRANHA 2 - LES TUEURS VOLANTS

PIRANHA 2 - LES TUEURS VOLANTS (Piranha Part Two: The Spawning) de James Cameron (1981)

Lors d'une plongée, un élève de la monitrice Anne Kimbrough meurt, dévoré par un piranha. Quelques heures plus tard, une femme de service est tuée par un piranha volant sortant du ventre du cadavre. Anne décide alors de mener l'enquête...

Eh oui, l'homme derrière cet incroyable chef-d'oeuvre est bien le réalisateur de TERMINATOR et TITANIC. Il fallait bien débuter sa carrière quelque part, n'est-ce pas? Pourtant, faire une suite à la petite merveille qu'était PIRANHAS de Joe Dante était en soi une idée plutôt rigolote, surtout en y injectant l'idée géniale des poissons-volants. Mais cette co-production américano-italienne n'est vraiment pas une franche réussite. Difficile de prendre tout ceci très au sérieux et le résultat final se taille une sacrée réputation de navet pur jus. Il faut dire aussi pour sa défense que l'ensemble du long-métrage ne porte pas entièrement la patte du cinéaste. Viré après 8 jours de tournage, PIRANHA 2 - LES TUEURS VOLANTS fut dépossédé de son réalisateur pour finir entre les mains des producteurs italiens qui y rajoutèrent de l'humour grotesque et une bonne portion d'érotisme à deux balles. Difficile d'imaginer le réalisateur d'AVATAR en train de filmer des jeunes filles à gros seins faisant du topless ou encore une scène de drague avec un cuistot pas très futé sans oublier cette vieille salope toute ridée qui drague un dentiste sur la plage (elle croyait avoir affaire à un médecin!). L'ambiance un peu idiote qui se dégage du long-métrage est quasiment surréaliste! C'est un peu comme si on faisait un croisement entre LES BRONZES avec des piranhas volants! Le film ne possède donc pas entièrement la paternité de son auteur en titre. Il semblait exister, à l'époque du Laserdisc, un montage retouché par Cameron lui-même qui durerait 10 minutes de moins que la version internationale, mais celle-ci semble désormais introuvable. Il nous reste uniquement cette version des producteurs qu'il faut donc prendre comme une curiosité souvent ridicule mais qui est néanmoins à voir pour tous les amateurs de bobines très spéciales et les acharnés de la filmographie de James Cameron.






Car le film n'est finalement pas si déshonorant que cela. Certes, il s'agit d'une production très fauchée et les effets spéciaux ne "volent" pas bien haut. Mais ceux-ci restent plutôt assez efficaces voir même assez drôles. Comme cette scène où le réalisateur met en scène un "chestburster" bien avant son ALIENS, mais cette fois-ci avec un piranha qui sort de la poitrine d'un cadavre pour dévorer l'assistante d'une morgue. Comme dans toute autre oeuvre de ce réalisateur, le personnage fort est à nouveau une femme, campé par la comédienne Tricia O'Neil, qui mènera la vie dure aux poissons tueurs. Dans PIRANHA 2 - LES TUEURS VOLANTS on retrouve aussi un visage connu en la personnage de Lance Henriksen qui joue un peu le rôle qu'avait Roy Scheider dans LES DENTS DE LA MER... Mais ce n'est pas un rôle bien important. Le rôle masculin prédominant est simplement un bien fade bellâtre qui dévoilera des informations capitales sur le mystérieux comportement belliqueux de ces piranhas hors-normes. Mais on retiendra surtout une réplique sortie de sa bouche qui est assez hallucinante, et qui n'a alors rien de vraiment scientifique : "Une espèce qui vient d'apparaître. Une espèce en voie d'apparition!". J'en rigole encore...

Comme chacun le sait, Cameron aime la mer et de nombreuses séquences sous-marines ponctuent son oeuvre, tout comme ce premier essai cinématographique. Dans son prologue, on y voit des plongeurs explorer une épave de bateau (TITANIC?) avant de faire l'amour sous l'eau (ah, cette magnifique séquence où la jeune fille aux seins nus coupe au couteau le slip rouge de son amant). Mais les piranhas ne sont pas loin... Le film procure quelques petites attaques sympathiques, dont l'une d'elles se déroulent sur une plage bondée, véritable climax du long-métrage. Mis à part cela, Cameron présente quelques jolies petites maquettes et fait même exploser un hélicoptère dans l'eau. On s'amuse comme on peut! La plupart du temps, le film reste assez ennuyeux et longuet mais c'est toujours très intéressant de voir le tout premier film d'un réalisateur aussi célébré aujourd'hui. PIRANHA 2 - LES TUEURS VOLANTS est donc la base pour tout amateur de James Cameron tant ce long-métrage, aussi imparfait soit-il, est à considérer comme un brouillon de toutes les obsessions à venir de son auteur. Quasiment indispensable!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter