samedi 2 janvier 2010

MAMMOUTH


MAMMOUTH (Mammoth) de Tim Cox (2006)

Un météore s'écrase dans un musée, réveillant alors un mammouth vieux de 40'000 ans. La ville située près de là va subir les assauts destructeurs de l'animal. Deux agents spéciaux et un scientifique auront alors 17 heures pour tuer l'animal avant que la ville entière ne soit détruite par le gouvernement...

Avant un pitch pareil, ça ne peut que sentir le bon gros nanard à plein nez. Une production cheap digne de SHARK ATTACK et BOA VS. PYTHON, dont l'intérêt principal réside dans ses effets spéciaux de synthèse absolument magnifiques. Si MAMMOUTH ne brille effectivement pas pour ses SFX bien finalisés, le film n'est définitivement pas un film catastrophe ou une espèce de film d'horreur. Non, MAMMOUTH se veut avant tout être une comédie. De l'humour à deux balles, bien poussif et surtout pas drôle. Si vous n'êtes pas content, c'est le moment de souffir pendant 90 minutes!... Mais concentrons-nous plutôt sur le gros Mammouth du titre... Celui-ci revient finalement à la vie grâce à des extra-terrestres qui sonde la bestiole congelée pour la faire écraser quelques humains et détruire quelques bagnoles. Ben oui, la "tagline" du film disait bien "Les hommes l'ont traqué jusqu'à son extinction. Aujourd'hui, ils subissent sa revanche...". Le créature préhistorique s'amuse donc à perturber la vie d'un scientifique tête-en-l'air absolument insupportable et de deux agents du RNO (me demandez pas!) dont la juridiction se limite à... la Terre! L'ensemble des protagonistes est rejoint par un vieux papy fan des extra-terrestres (Tom Skerrit) et une adolescente qui vient de fêter ses 16 ans (Summer Glau)! Mais il ne faut pas s'attendre à de grosses séquences de destruction massive, des hélicoptères et des explosions "Roland Emmerich style"... C'est déjà pénible de l'écrire alors imaginez de le mettre en images dans un film avec un budget ridicule. Notons déjà l'effort au niveau des effets sonores "pouet pouet" qui accompagnent la marche si pesante de l'animal!

Mais il y a quand même de l'action à revendre. Des péripéties qui s'ensuivent forcément sans temps mort avec l'attaque surprise d'une disco en pleine forêt, le piétinage des quelques voitures dont celle d'un couple de vieillards pinant sur la banquette arrière juste avant de rejoindre la maison de retraite... Tout ceci est bien entendu passionnant de bout en bout! 100% action, 100% spectaculaire, comme l'annonce fièrement la jaquette du DVD! Les scénaristes, bien malins, n'hésitent pas non plus à bombarder leur histoire d'une tonne de citations pour étayer leur culture cinématographique, alignant de grotesques références à LA FAMILLE ADDAMS qui ne servent à rien sans oublier de l'émotion à deux sous entre le grand-père et sa petite fille. N'ayez crainte, la bêbête finira bien entendu congelée et regagnera sa place au musée dans un glaçon... Mais pour combien de temps? Ben oui, ça fond un glaçon! Est-ce vraiment "La Fin?" comme l'indique le générique qui clôture le film juste avant l'ultime "blooper" totalement inutile. La technique "Nu Image" alliée à la pire comédie US : ben ça donne MAMMOUTH. Et c'était ENORME! Un téléfilm pour "Sci-Fi Channel"!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter