samedi 16 janvier 2010

LA PROPOSITION


LA PROPOSITION (The Proposal) de Anne Fletcher (2009)

Une patronne exigeante est forcée de quitter les Etats-Unis pour retourner dans son pays d'origine : le Canada. Elle accepte par la force des choses de contracter un mariage blanc avec son jeune assistant, dans le but de ne pas partir...


Une comédie romantique tout ce qu'il y a de plus classique. Le cahier des charges est bien respecté à la lettre et il n'y a guère de surprises à attendre d'un film de ce genre. L'ensemble est évidemment très prévisible et il n'est pas bien difficile de savoir comment toute cette histoire va se terminer. Et pourtant, l'ensemble fonctionne assez bien. LA PROPOSITION possède un atout de taille par rapport à d'autres comédies romantiques : Sandra Bullock. Car la comédienne dégage une belle énergie et à toujours un quota de sympathie très fort auprès du public, même si ici elle interprète ici la "méchante" employée d'une société d'édition et qu'elle manipule librement son assistant. De plus, avec l'âge, Sandra Bullock gagne un charme certain qui se confirme incontestablement ici : on l'avait rarement vu aussi belle et séduisante. Et puis le potentiel comique de la comédienne est toujours au top, se dépensant sans compter dans des séquences souvent drôlissimes : que ce soit en train de courir en peignoir derrière un aigle qui lui a piqué son téléphone portable ou de tortiller du popotin lors d'une "danse pour le mariage" au milieu de la forêt. De plus, Sandra Bullock se dévoile un peu plus que d'habitude, dans une séquence "coquine" où cette belle femme s'effeuille de manière pratiquement intégrale. Beautiful!



Il faut aussi également signaler le cadre très charmant où se déroule l'intrigue amoureuse, située ici en Alaska. Cela confère un décor d'une beauté visuelle très appropriée à ce genre de production romantique. L'ensemble est très bien rythmée, bourré de petits détails très amusants (les petits bruits de la messagerie msn, l'érection du matin) et comme l'histoire sur déroule le temps d'un week-end, tout s'enchaîne très vite et on ne ressent aucun temps mort.

Les personnages secondaires sont assez touchants (la maman, la grand-mère) si ce n'est celui de Ramone (le pseudo chippendale) qui se transforme en "running gag" un brin lourdaux. Et même Ryan Reynolds, souvent si insupportable à l'écran, est très agréable à suivre (surtout pour les filles!), même si cela n'en fait pas pour autant un excellent comédien. Mais ici il s'en sort de manière plutôt honorable.

Le final, bien que dans la grande tradition des comédies romantiques, fonctionne à 100% et pourrait même vous faire verser une petite larme en vous donnant ce petit frisson irrésistible que l'on cherche à ressentir en voyant ce type de film! C'est donc une jolie réussite, souvent drôle et émouvant.

Et restez jusqu'au générique de fin où l'on entend la version originale de la chanson "It Takes Two" de Rob Base & DJ EZ Rock, chanté de manière moins convaincante (mais plus amusante) par le couple-vedette durant le film! Un film très chouette qui porte bien son nom de "feel good movie". Pour les amateurs, c'est définitivement un film à voir!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter