mardi 6 janvier 2015

CINEMA 2014 : LE TOP DE L'ANNEE

Une nouvelle année de cinéma. L’heure du bilan qui, comme à son habitude, est le moment de faire ressortir ses préférences sur 365 jours à s’émerveiller à de nombreuses séances de projection, dans le noir face à l’écran géant ; à s’en faire péter les rétines et à se graver dans la tête nombres de longs-métrages et quantité de séquences mémorables !

Il y eut donc beaucoup de plaisirs cinématographiques cette année. Si bien qu’il a parfois été dur de choisir seulement 10 œuvres parmi l’énorme offre que le 7ème Art nous abreuve. Mais cela fait aussi partie du jeu des « Top Ten », savoir afficher une belle sélection qui offre un large panorama de ce qui m’a le plus marqué parmi tous les films que j’ai eu la chance de découvrir dans le courant de l’année. Parfois, ce fut grâce à la magie de festivals où la sélection des organisateurs permit au friand spectateur que je suis de voir sur grand écran des films qui n’ont hélas pas le privilège de passer dans le circuit traditionnel des salles obscures de Suisse.

Le 7ème Art, c’est avant tout un univers de sensations. Et rien n’a été plus fort et plus intense que L’ETRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS en tant qu’expérience cinématographique. Encore plus fort que AMER (leur premier long-métrage) avant celui-ci, le duo de cinéaste livre ici le film plus audacieux de l’année. Un véritable choc esthétique, un puzzle giallesque fascinant et envoûtant qui met à contribution tous les sens du spectateur. Etourdissant.

Pour la suite, l’ensemble de ma sélection regorge de magnifiques surprises, toujours étonnantes. J’aime surtout privilégier les œuvres qui détonnent dans le paysage cinématographique actuel, s’aventurant hors des sentiers battus, rapprochant le médium du 7ème Art vers de nouveaux styles narratifs. WHY DON’T YOU PLAY IN HELL et sa délirante déclaration d’amour au cinéma. UNDER THE SKIN et sa glaçante expérimentation fantastique. BIRD PEOPLE qui vous change la vie. Et IT FOLLOWS !!! Je ne vous gâche pas la surprise, le film sort officiellement (après les projections de festivals comme le NIFFF) enfin en 2015 !

Et puis il y eut aussi SHELL où comment nouer un drame intimiste dans une station d’essence plongée en pleine campagne d’Ecosse, pluvieuse et désertique. La puissance répétitive d’EDGE OF TOMORROW... Et comment oublier la beauté bouleversante d’une histoire d’amour qui ne dit pas son nom avec le très beau FUNERAL AT NOON venu d’Israël... La petite entorse aux séances "grand écran" est avec PULSION. La dernière œuvre d’Ovidie ayant eu sa primeure sur la « petite » lucarne, ce qui n’empêchera pas ce porno si bon, si drôle et original de s’asseoir sans honte dans mon TOP 10 pour 2014. Et puis, je termine avec le dernier film de Paul Schrader, une curiosité étrange et fascinante que je vous recommande chaudement de découvrir si cela n’est pas encore fait !

Je m’autorise également le plaisir de pointer deux œuvres « hors compétition », mais absolument indispensables à mettre aux côtés de mes plus belles réussites cinématographiques pour 2014. Tout d’abord la géniale mini-série de Bruno Dumont et puis, pour terminer, deux œuvres courtes de Bertrand Mandico, une véritable lettre d’amour au cinéaste polonais Walerian Borowczyk. Tout simplement indispensable !

LE TOP DE L’ANNEE :

1. L’ETRANGE COULEUR DES LARMES DE TON CORPS de Hélène Cattet & Bruno Forzani
2. WHY DON’T YOU PLAY IN HELL ? (Jigoku De Naze Warui) de Sion Sono
3. UNDER THE SKIN de Jonathan Glazer
4. BIRD PEOPLE de Pascale Ferran
5. IT FOLLOWS de David Robert Mitchell
6. SHELL de Scott Graham
7. EDGE OF TOMORROW de Doug Liman
8. FUNERAL AT NOON de Adam Sanderson
9. PULSION de Ovidie
10. THE CANYONS de Paul Schrader

HORS COMPETITON

P’TIT QUINQUIN de Bruno Dumont
BORO IN THE BOX / LIVING STILL LIFE de Bertrand Mandico






Avec les affiches et les bandes annonces, c'est encore plus beau!!


















































Au revoir...

Au revoir...
Related Posts with Thumbnails page counter
Web Counter